L’Araignée

Tapuscrit 144, 2020

Elle travaille toujours dans l’Aide sociale à l’enfance.

Mais plus avec les MNA, les mineurs non accompagnés.

On préfère ça, qu’elle ne le fasse plus.

Son rôle, c’était de s’occuper des dossiers, les 250 dossiers des enfants étrangers accueillis dans son département.

Elle devait s’appliquer, pas s’impliquer.

10 €

Bon de commande