Françoise Dô

Autrice, metteuse en scène et comédienne, Françoise Dô se forme à l’art dramatique aux Cours Florent. En 2016, elle fonde la compagnie de théâtre BLEUS ET ARDOISE. Accompagnée par Tropiques Atrium – scène nationale de Martinique, elle crée ses textes ALIENATION(s), A PARTÉ et Boule de Suif – Tribute to Maupassant.

Lauréate du concours « En avant la création », elle met en scène son premier texte Aliénation(s), dans lequel elle questionne les constructions et déconstructions de soi, à travers le parcours de son personnage principal confronté aux non-dits de son histoire familiale.

A PARTÉ, lauréat du programme Ecritures de la Cité internationale des arts de Paris, est publié aux éditions Tapuscrit | Théâtre Ouvert en 2018. Elle poursuit son exploration des silences dans les familles et la société en imposant la rêverie face au tabou. 

Elle s’intéresse aussi aux adaptations et met en scène l’œuvre de Maupassant BOULE DE SUIF – Tribute to Maupassant. Elle se place alors au cœur de l’intimité de couples et interroge les mécanismes des peurs.

Dans un processus de création imprégné de réalisme, elle a pour objectif de créer des pièces de théâtre à l’esthétique sobre et contemporaine. Ayant un fort intérêt pour le théâtre de l’espace vide, elle est l’assistante à la mise en scène de Hassane Kassi Kouyaté puis le compagnon à la mise en scène de Stéphanie Loïk, adepte d’expériences théâtrales radicales. Elle l’accompagne sur le projet Reine Pokou.

En 2019, elle est l’autrice associée au Festival Passages de Metz, collabore avec Luc Rosello et Alexandra Tobelaim au Centre Dramatique National de l’Océan indien pour le projet Intérieur(s), et invitée au séminaire international d’écriture dramatique de l’Obrador d’Estiu à la Sala Beckett de Barcelone avec son texte Bonnes sœurs mis en scène par Ivan Moralès.

En 2020, elle répond aux commandes d’écriture, pour le jeune public par NEST – CDN de Thionville-Grand Est, le CDN de l’Océan Indien et le Théâtre d’Angoulême – scène nationale, tous trois associés en un calendrier poétique, de la Cité internationale des arts de Paris avec Protocole(s), du festival Jamais lu de Paris – Hors série 2020 avec Attendre aux urgences, de la compagnie Logos de Morgane Deman avec Compte à rebours.

En 2021, elle intervient durant la semaine folle dans le cadre de AFRICA2020 auprès de l’ESAD et de Sciences Po Reims, ainsi qu’auprès d’étudiant·e·s sur le territoire martiniquais.

Théâtre Ouvert – Centre national des dramaturgies contemporaines lui passe commande pour fêter ses cinquante ans ainsi qu’à neuf autres auteurs. Son texte À la brune y sera mis en voix fin aout 2021.

Son dernier texte JUILLET 1961, prix ETC_Caraïbe 2019, est écrit en résidence à la maison des auteurs des Francophonies et à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon. Il est traduit en anglais par les services culturels de l’Ambassade de France de New York par Nathanaël et est lauréat de FACE Contemporary Theater/ Residency Grant de la FACE Foundation. Il est publié aux éditions Tapuscrit | Théâtre Ouvert en 2021, et à venir à Théâtre Ouvert au cours de la saison 2022-2023. 

 

Maj 09/05/22