Eugen Jebeleanu

Eugen Jebeleanu est un metteur en scène et réalisateur roumain.

Il met en scène des fables qui traitent de questions de société, de sujets politiques et sociaux, afin d’interroger les notions de normes sociales, d’identité et de liberté. De fait, sa démarche artistique est de donner voix à des individus anonymes, des non-héros qui n’appartiennent pas à la majorité et qui n’adhèrent pas à la « culture dominante », construisant un théâtre ouvert aux voix minoritaires, à ce qui est en marge, aux révoltes contre des systèmes qui oppriment nos initiatives afin d’affirmer notre liberté d’expression.

En 2010, il fonde en Roumanie, avec Yann Verburgh, Compania 28. Au sein de cette compagnie, entre 2010 et 2015, il met en scène et écrit plusieurs spectacles, parmi lesquels : dontcrybaby (traduit en allemand et publié aux Editions Theater der Zeit en 2015), RETOX – la Roumanie est un pays occidental photocopié (texte sélectionné dans le Palmarès 2014 d’Eurodram, réseau européen de traduction théâtrale), Elle est un bon garçon. En 2015, il est invité par le Théâtre Gong de Sibiu, en Roumanie, pour créer Alice de Yann Verburgh. Depuis 2016, il est associé au Théâtre National de Sibiu où il met en scène Le 20 novembre de Lars Nören, Familles (son dernier texte) et Vue du pont d’Arthur Miller.

En 2017, il met en scène en Allemagne Le Bouc de R.W. Fassbinder au Théâtre National de Stuttgart et en France Ogres de Y. Verburgh (production Cie des Ogres). En 2018, il met en scène Digital Natives de Y. Verburgh à la Comédie de Valence-CDN, Feminin d’Elise Wilk au Théâtre de la Jeunesse de Piatra Neamt en Roumanie et La vie sur la Place Roosevelt de Dea Loher au Wilhelma Theater de Stuttgart en Allemagne. En 2019 il met en scène Itinéraires (un jour le monde changera) de Y. Verburgh, (co-production Cie des Ogres et Arcub-Bucarest), spectacle pour lequel il est récompensé en Roumanie par le Prix UNITER de la Meilleure mise en scène. Cette même année, il fait ses premiers pas au cinéma à la réalisation, avec le long-métrage, Poppy Field (Icon Productions), projet lauréat de l’aide à la production du CNC, en Roumanie, sélectionné dans plus de 40 festivals de films dans le monde et pour lequel il reçoit huit prix internationaux dont celui de la meilleure mise en scène au Festival International de Films de Cluj.

En 2020, il met en scène son premier spectacle d’opéra, I was looking at the ceiling and then i saw the sky de John Adams,  produit par l’Opéra national de Lyon, et met en scène Rémission de Yann Verburgh, dans le cadre du projet Portraits de vie de la Comédie de Caen. En 2021, il met en scène Katzelmacher. S’il n’y avait pas l’amour dans tout ça d’après R.W. Fassbinder, au Théâtre Allemand de Timisoara. Ses créations sont programmées dans des nombreux festivals en Roumanie, en Pologne, au Danemark, en Allemagne et en Moldavie.

En France ses créations sont programmées au Théâtre Ouvert, au Tinel de la Chartreuse, au Théâtre de Vanves, au CDN de Caen, au CDN de Béthune, au CDN de Valence, à la Maison de la Culture d’Amiens, au Théâtre Gallia de Saintes, au Théâtre Joliette à Marseille… Il collabore également avec le Théâtre de la Ville pour les Chantiers d’Europe et avec le Festival Actoral.