En public

Festival

Festival du Jamais Lu-Paris

Hors-série 2020

Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, le Jamais Lu Paris décide de reporter la 6ème édition de son festival à octobre 2021. Mais… ceci ne veut pas dire que l’automne 2020 sera dépourvu d’échanges entre la France et le Québec !
Nous réinventons la rencontre en créant un Jamais Lu – Paris (Hors-Série).
Deux soirées sont au programme : le 30 octobre dans l'Auditorium de la Maison des Auteurs de la SACD et le 31 octobre 2020 au Théâtre du Studio l ESCA et nous vous proposerons un projet virtuel: PARADIS ARTIFICIEL : Le cabaret des oxymores.

En savoir plus...

MISES EN VOIX

PARADIS ARTIFICIEL / Le cabaret des oxymores

[ version scénique ]

30 octobre à 18h

[ OXYMORE, nom masculin. Figure de style qui réunit deux mots en apparence contradictoires. Du grec oxús (intelligent, malin) et môrós(niais, idiot). ]

 

Ce ne fut pas si simple, mais nous l’avons fait.
Durant des semaines, nous sommes resté.e.s « ensemble chacun chez soi ».
Toutes et tous uni.e.s dans la solitude.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISES EN VOIX

Monica, suivi de Julie

de Gabrielle Chapdelaine

31 octobre 2020 à 17h

Avant sa venue en résidence au Jamais Lu Paris en 2021 pour l’écriture d’un texte inédit, nous proposons en guise d’amuse-bouche deux œuvres de l’autrice québécoise Gabrielle Chapdelaine.


Dans le cadre de

En savoir plus...

HORS LES MURS

en mars tous à la MC93-Bobigny

du 5 au 29 mars 2020

Théâtre Ouvert va inaugurer une nouvelle page de son histoire en déménageant à la rentrée prochaine au 159 avenue Gambetta, dans le 20ème arrondissement de Paris.

Lire toute la présentation générale...

L’Araignée

de Charlotte Lagrange

jeudi 5, vendredi 6, samedi 7 mars

1h - à partir de 15 ans
Christian Bourgois
de 16 à 10€ / Entrée libre avec le PASS illimité MC93

Avec Marie Dompnier
Collaboration à la mise en scène Valentine Alaqui

Scénographie Camille Riquier
Son Mélanie Péclat
Lumières Kevin Briard

Peut-être que les araignées sont capables de faire semblant de mourir devant un danger imminent ?
Si seulement je pouvais faire ça de temps en temps me mettre en pause.

Son travail, elle l’a toujours bien fait. Quitte à expulser des gamins qui avaient menti. Elle l’a toujours bien fait, mais peut-être trop bien.
Surtout quand elle a rencontré S, l’un de ces Mineurs Non Accompagnés, l’un de ses trop nombreux dossiers. Et qu’elle a voulu changer le système de l’intérieur.
Elle travaille toujours dans l’Aide Sociale à L’Enfance. Mais plus avec les MNA. On préfère ça, qu’elle ne le fasse plus.

......................

Après deux créations participatives menées avec des lycéens primo-arrivants en classe UPE2A, j’ai eu besoin de comprendre ce qu’ils vivaient, et plus précisément la manière dont ils étaient accueillis. Cela me semblait trouble, dispersé, voire opaque pour qui n’a pas appris le jargon bureaucratique et ses sigles énigmatiques. J’ai rencontré des professeurs, des éducateurs spécialisés, des directeurs de centres, des juristes, des avocats, et des employés de l’Aide Sociale à L’enfance. Tous sont aux prises avec des injonctions contraires, oscillant entre déborder les limites légales de leurs métiers et s’y cantonner par souci de protection ou de loyauté. D’un côté comme dans l’autre, le sens de leur travail est mis à mal.
Ces paroles recueillies la plupart du temps en off racontent un état du monde politique, celui de la France et de ses contradictions dans l’accueil des mineurs. Elles interrogent la responsabilité de chacun dans ce système, en commençant par ceux qui sont engagés par leur travail. Elles interrogent notre regard sur l’autre, et plus précisément sur l’enfant étranger qu’on n’accueille qu’à titre provisoire.
A partir de la retranscription parfois imaginaire de ces voix, j’ai commencé à écrire un monologue polyphonique. Une femme seule en scène, traversée par ces voix contradictoires, glissant dans l’absurdité de ces trajectoires, et dans la folie énigmatique de cette bureaucratie.


Charlotte Lagrange

Texte à paraître aux éditions Tapuscrit/Théâtre Ouvert

 

Production La Chair du Monde
Coproductions (en cours) : Le NEST - CDN transfrontalier de Thionville-Grand Est; La Comédie de Béthune - Centre Dramatique National Nord – Pas de Calais; Théâtre Ouvert - Centre National des Dramaturgies Contemporaines; Théâtre du Beauvaisis - Scène Nationale de Beauvais

Avec le soutien de La Chartreuse de Villeneuve-Lez-Avignon - Centre National des écritures du spectacle, Théâtre Ouvert-Centre National des Dramaturgies Contemporaines, Région Île-de-France

 

La compagnie est en convention triennale avec la Région Grand-Est dans le cadre de l'aide à la structuration 2018/2020.

Lieux de résidences MA Scène Nationale de Montbéliard, Le NEST - CDN transfrontalier de

Thionville-Grand Est, le Théâtre Paris-Villette Made in TPV, La Chartreuse de Villeneuve-Lez-Avignon – Centre National des écritures du spectacle.







Les autres événements :

1h10 - à partir de 15 ans
mercredi 11 et jeudi 12 mars
de 16 à 10€ / Entrée libre avec le PASS illimité MC93
2h30
de 25€ à 9€
1h10
mardi 17 et mercredi 18 mars
de 16 à 10€ / Entrée libre avec le PASS illimité MC93
1h
jeudi 19 mars à 19h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h45
du 20 au 29 mars 2020
Tarif spécial
de 25€ à 9€
1h20
21 mars à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)

Dans le cadre du festival ZOOM hors les murs
Sept journées pour découvrir les écritures singulières d'artistes qui s'emparent de la langue pour appréhender le monde, questionner notre société, nourrir nos imaginaires.

dimanche 22 mars à 16h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)

Dans le cadre du festival ZOOM hors les murs
Sept journées pour découvrir les écritures singulières d'artistes qui s'emparent de la langue pour appréhender le monde, questionner notre société, nourrir nos imaginaires.

mercredi 25 mars à 18h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)

Dans le cadre du festival ZOOM hors les murs
Sept journées pour découvrir les écritures singulières d'artistes qui s'emparent de la langue pour appréhender le monde, questionner notre société, nourrir nos imaginaires.

jeudi 26 mars à 20h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
vendredi 27 mars 20h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)

Dans le cadre du festival ZOOM hors les murs
Sept journées pour découvrir les écritures singulières d'artistes qui s'emparent de la langue pour appréhender le monde, questionner notre société, nourrir nos imaginaires.

durée estimée 2h / dès 6 ans
samedi 28 mars 15h30

Dans le cadre du festival ZOOM hors les murs
Sept journées pour découvrir les écritures singulières d'artistes qui s'emparent de la langue pour appréhender le monde, questionner notre société, nourrir nos imaginaires.

durée estimée 1h / dès 12 ans
dimanche 29 mars 16h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)

Dans le cadre du festival ZOOM hors les murs
Sept journées pour découvrir les écritures singulières d'artistes qui s'emparent de la langue pour appréhender le monde, questionner notre société, nourrir nos imaginaires.

Samedis 19 & 26 septembre 2020
Entrée libre sur réservation

Dans le cadre de