Marie-Sohna Condé

Après des études en Histoire de l’Art, elle choisit l’ENSATT pour sa formation de comédienne. Elle joue alors dans de nombreux projets notamment Ce soir on improvise, mise en scène d’Adel Hakim (1997), Infernal de Pierre Pradinas (1998), Grand ménage de Fadhel Jaibi (1998), Voix de filles de Sabrina Delarue (1999), L’île des esclaves mise en scène par E. Daumas (2001), Les histoires d’Edgar de Xavier Marchand (2005), La parenthèse de sang de Jean Paul Delore (2006), Les nègres de Jean Genet mis en scène par E. Daumas. Elle a mis en scène Concessions en 2004. Elle a travaillé sous la direction de Pascale Henry dans Thérèse en mille morceaux (2008), une adaptation du roman de Lyonel Trouillot, dans Far Away de Caryl Churchill (2010), À Demain (2013) dans Ce qui n’a pas de nom (2015) et Dans Les Yeux Du Ciel (2016). Récemment, elle a joué dans Phèdre de Sénèque, mis en scène par Elisabeth Chailloux au Théâtre d’Ivry Antoine Vitez et dans Les temps modernes adapté des Mandarins de Simone de Beauvoir mis en scène par Morganne Heches. En 2015, Marie-Sohna est collaboratrice artistique de Nasser Djemaï pour la re-création d’Une étoile pour Noël à la MC2 : Grenoble et a mis en scène Fragments d’après des textes de Marilyn Monroe, interprété par Caroline Ducey. Pour le cinéma, elle joue dans La Femme du cosmonaute de Jacques Monnet et Les Migrations de Vladimir de Milka Assaf (1997), Zanzibar de Didier Bénureau (1998), Le Pacte du silence de Graham Guit (2003), Je ne suis pas là pour être aimé de Stéphane Brizé (2005), Mutants de David Morley (2005). En 2010 elle joue dans Toi, moi, les autres d’Audrey Estrougo ou encore Contre Toi de Lola Doillon. En 2011 c’est Woddy Allen qui lui confie un rôle dans Minuit à Paris. La même année elle joue dans La Guerre est déclarée de Valérie Donzelli puis l’année suivante dans 30° Couleur de Lucien Jean-Baptiste. Elle retrouve Audrey Estrougo, en 2014, pour son film Une Histoire Banale puis à nouveau en 2016 pour La Taularde et dans la série Arte Héroïnes, pour laquelle elle reçoit une mention spéciale d’interprétation, qu’elle partage avec les autres actrices, au Festival de Luchon.