Caroline Stella

Artiste associée au collectif ADM depuis 1998, elle participe aux diverses créations et à quelques détournements artistiques de la compagnie : A petites pierres de Gustave Akakpo au Tarmac, Hikikomori au Couvent des Récollets, Le grand détournement de la générale Nord-Est, Violence Walking à la Métive et bientôt Comment tu te débrouilles avec la vie? en partenariat avec l’Odéon.

Elle joue souvent avec le Troupuscule théâtre, compagnie conventionnée des Pyrénées Orientales, des Petites filles aux allumettes chez Andersen, sans colonne vertébrale dans Une chenille dans le cœur de Stéphane Jaubertie, des déjà-mortes dans Le sourire de la morte d’André Ducharme.
Elle joue également pour Véronique Vellard, compagnie Anopée, un monologue de Mustapha Kharmoudi, L’humanité tout ça tout ça, coproduit par le Tarmac – scène internationale francophone.

Elle écrit un peu aussi. Sa première pièce Poussière(s) sera créée en 2016-2017 par le collectif La Palmera en coproduction avec la Scène nationale de Gap et le Théâtre du Merlan à Marseille, et publiée chez Espace 34. Elle écrit actuellement la prochaine création du Troupuscule Théâtre, qui sera créée en 2017.