Comme la mer, mon amour

Du 22 au 25 juin

Après 19 ans de séparation, Abdellah retrouve Boutaïna dans les rues de Paris. Ils vont dans un café. Ils parlent. Abdellah veut absolument savoir pourquoi Boutaïna l’avait cruellement abandonné. Pourquoi elle a détruit l’amour-amitié entre eux. Il insiste, beaucoup. Boutaïna résiste, longtemps. Abdellah finit par trouver le moyen de l’obliger à parler, à s’expliquer : leur passion commune pour les films égyptiens.

Cette pièce d’inspiration autobiographique est un mélange de ces deux histoires, de ces deux univers : les retrouvailles impitoyables de deux amis à Paris et le monde des films égyptiens. Boutaïna et Abdellah utilisent ce passé et ces images pour revenir au présent de la séparation, se mettre à nu complètement et entre eux renforcer le trouble, la confusion et la violence.

Comme la mer, mon amour est une pièce sur l’inévitable retour des fantômes. La nécessaire confrontation radicale avec le passé. Et l’attente éternelle d’un miracle. D’une chanson.

Boutaïna El Fekka et Abdellah Taïa : Diacritik 
Interview Tv5 Monde Abdellah Taïa

© DR

Production La compagnie d’Un pays lointain,
Coproduction Théâtre Central La Louvière, Théâtre Ouvert – Centre National des Dramaturgies Contemporaines
Avec le soutien de l’Institut Français à Paris
Prochaine représentation au théâtre de Chelles samedi 26 juin 2021

Écriture, mise en scène et interprétation Boutaïna El Fekkak et Abdellah Taïa

Collaboratrice artistique Noémie Develay-Ressiguier
Création lumières Jean-Gabriel Valot
Création sonore Loic Le Roux 
Costumes Benjamin Moreau
Scénographie Lisa Navarro
Vidéo et dramaturgie Jérémie Scheidler

Du 22 au 23 juin à 19h30
Le 24 juin à 16h
Le 25 juin à 20h30

Tout public dès 15 ans

Durée : 1H00
Petite Salle