En public

Festival

Focus à Théâtre Ouvert - F.T.O#6

du 14 au 30 novembre 2019

Ultime édition du festival dans les murs historiques, elle fera la part belle à des auteurs et
autrices emblématiques de Théâtre Ouvert.
Une occasion de s’immerger dans l’écriture d’une vingtaine d’auteurs.rices en résonance avec
le temps présent.

Jeudi 14 novembre
19h : Congo, une histoire de David Van Reybrouck
Mohamed Kacimi par Hassane Kouyaté
20h30 : Memento Mori de Hala Moughanie par Edouard Signolet

Vendredi 15 novembre
19h : Grès de Guillaume Cayet
20h30 : La Canaille (concert)

Samedi 16 novembre
20h30 : Les abattus (titre provisoire) de Noëlle Renaude

Lundi 18 novembre
20h30 : Rapports sur toi (De mon chaos est née une étoile filante) de Baptiste Amann par Rémy Barché

mardi 19 novembre
20h30 : N° 27 — QUE PENSEZ-VOUS DE LA DÉMULTIPLICATION DES BASKETS ?
de et par Sonia Chiambretto & Yoann Thommerel

mercredi 20 novembre
20h30 : Partir de Nicolas Doutey par Jean-Daniel Piguet

jeudi 21 novembre
19h : Sommeil du fils (Portrait de la mère) de et par Julien Gaillard
20h30 : Grand Menteur ou Le joyeux testament de Laurent Gaudé par jacques Bonnaffé

vendredi 22 novembre
20h30 : Sur/exposition d'Aurore Jacob par Anissa Daaou et Marceau Deschamps Ségura

samedi 23 novembre
19h : Juste ça de Marie de Beaumont par Sarah Tick
20h30 : Grandes surfaces de et par Baptiste Amann

dimanche 24 novembre
de 12h à 16h - BRUNCH THÉÂTRAL
Des coupettes sous la Coupole
Aux fourneaux : Yohann Pisiou, Lyn Thibault, Olivier Veillon et l’équipe de Théâtre Ouvert
Au plateau : Suzanne Aubert, Marie Dompnier, Jan Peters

lundi 25 novembre
19h : La plus précieuse des marchandises de Jean-Claude Grumberg par Olga Grumberg
20h30 : Mondes de et par Alexandra Badea

mardi 26 novembre
19h : Je suis perdu de et par Guillermo Pisani
20h30 : Une Pierre de Frédéric Vossier par Stanislas Nordey

mercredi 27 novembre
20h30 : Rêves de Lancelot Hamelin par Duncan Evennou

jeudi 28 novembre
20h30 : Portrait de Raoul de Philippe Minyana par Marcial di Fonzo Bo

vendredi 29 novembre
20h30 : 11 septembre 2001 de Michel Vinaver par ildi ! Eldi (Sophie Cattani & Antoine Oppenheim)

Samedi 30 novembre
20h Soirée Réminiscence – Effervescences
tous ensemble sous la Coupole avec Laurent Poitrenaux et les élèves-comédiens de la promo X du TNB
+ DJ Set

......................
TARIFS
5€ tarif plein
3€ tarif réduit
(- 30 ans/+ 65 ans/demandeurs d’emploi/intermittents)
......................
Entrée libre avec la Carte TO
Au tarif unique de 10€, elle vous permet d’assister à TOUT le festival (hors tarif spécial brunch)
......................
Tarifs spéciaux
24 NOVEMBRE : Des coupettes sous la coupole
12h-16h / brunch et mises en voix 16 € (hors boissons)
14h-16h / mises en voix 5€/3€/entrée libre avec la Carte TO

30 NOVEMBRE : entrée libre sur réservation

En savoir plus...

Semaine sur les écritures contemporaines

du lundi 16 au samedi 21 novembre 2015

Avec Jacques Albert, Julien Allouf, Baptiste Amann , Julie André, Rémy Barché, Pierre Baux, Gautier Boxebeld Colonna, Sébastien Brebel, Sophie Cattani, Clara Chabalier, Elie Chapus, Eric Charon, Caroline Darchen, Marie Darrieussecq, Simon Delétang, Julie Deliquet, Céleste Germe, Alexandre Guansé, Cyril Guei, Aurore Jacob, Julie Jacovella, Pauline Jambet, Eugen Jebeleanu, Zacharie Jourdain, Adrien Kanter, Clémence Laboureau, Dirk Lauke, Jean-Christophe Laurier, Elodie Leau, David Léon, Ugo Léonard, Odja Llorca, Madeleine Louarn, Gilles Mardirossian, Deborah Marique, Nicolas Maury, Grégoire Monsaingeon, Mathieu Montanier, Isabelle Mouchard, Merce Sarrias Fornes, Stanislas Nordey, Antoine Oppenheim, Patrick Pineau, Claire Puygrenier, Victoria Quesnel, Agnès Ramy, Maëlys Ricordeau, Frank Smith, Jacques Thorens, Antonin Totot, Gwenaëlle Vaudin, Yann Verburgh, Michel Vinaver, Charline Voinet

S’inscrivant dans le prolongement des actions menées par Théâtre Ouvert cette nouvelle édition de Focus à Théâtre Ouvert vise à mettre en partage des écritures pour le théâtre, dans leur exigence et leur diversité, dressant une cartographie, incomplète et subjective, mais aussi ouverte et stimulante, une exploration de ce champ vaste et en mouvement que constitue l’écriture pour le plateau.

Une douzaine de propositions sont réunies sur une semaine, multipliant les angles, les formes et les approches de la dramaturgie contemporaine. Les textes d’écrivains, d’auteurs dramatiques français et étrangers, de poètes, sont lus ou mis en espace par des metteurs en scène, des acteurs ou les auteurs eux-mêmes.

Ouvrir, questionner les écritures pour le plateau, proposer aux spectateurs un voyage, une traversée, une écoute de la manière dont des artistes s’emparent de la langue pour appréhender le monde, tels sont les enjeux de ce rendez-vous que Théâtre Ouvert a initié en 2014, à la découverte des écritures d’aujourd’hui et demain.





Les Fondamentaux

de Baptiste Amann

Lundi 16 novembre à 20h30

On habite de petits appartements. On cherche une idée. On peine à évoquer. On essaye des choses. On veut y croire à nouveau. On est concerné. On connaît par cœur. On boit pas mal. On est forcément déçu. On part en guerre. On se souvient. On s’éloigne. On oublie. On ne comprend pas tout. On ne se rend pas compte. On veut se marier. On veut des enfants. On verra plus tard. On s’organise. On ne se fera pas avoir. On n’est pas comme eux. On a vingt ans.
Baptiste Amann

En savoir plus...

Le début est comme une entaille

d'après Marie Darrieussecq

Mardi 17 novembre à 19h30

Il faut beaucoup aimer les hommes est une histoire d’amour.
Solange est blanche, Kouhouesso est noir. C’est un roman sur un amour brûlant et douloureux : elle ne regarde que lui, lui regarde ailleurs. Il a un grand projet. Il veut réaliser l’adaptation cinématographique de Au coeur des ténèbres de Conrad. Et partir tourner le film en Afrique. La scène se passe à Los Angeles, ils sont acteurs tous les deux. Il veut sortir des studios d’Hollywood et plonger dans la forêt.

En savoir plus...

A la défense des moustiques albinos

de Mercè Sarrias

Mardi 17 novembre à 20h30

C’est dur d’avoir 40 ans : Marta est au bord de la crise de nerfs !

Une adolescente qui meurt d’envie d’avoir un scooter, un ex-mari activiste écologiste qui interfère dans son travail d’experte auprès du gouvernement.

Dépassée par un quotidien qui devient envahissant, Marta, de plus en plus fébrile, provoque des situations qui finiront par renverser le cours de sa vie.

En savoir plus...

Paradis

de Sébastien Brebel

Mercredi 18 novembre à 19h30

Nous suivons dans Paradis les pensées d’un homme qui a subi l’internement et ressasse les souvenirs d’une rencontre.

Il croyait vivre en enfer et ne voyait plus autour de lui que des raisons de désespérer. Il se moquait de Cathie et s’employait à lui inspirer le dégoût de l’enfance et la haine de ses parents. Il rêvait sa vie d’après. Ses plans d’avenir étaient simples. Il irait chez le coiffeur, achèterait des vêtements neufs et trouverait un travail. Il ne douterait plus de lui-même. Un jour, c’est sûr, il finirait par demander Cathie en mariage...

En savoir plus...

Ogres

de Yann Verburgh

Mercredi 18 novembre à 20h30

Ogres propose un voyage au cœur de l’homophobie, aujourd’hui dans le monde. De la France à la Russie, de l’Ouganda à l’Iran - en passant par la Bulgarie, l’Afrique du Sud, le Cameroun, la Grèce, le Brésil, la Roumanie, la Corée du Sud, les Pays-Bas - ce texte dresse un état des lieux d’une discrimination qui exclut socialement, qui tue directement ou indirectement, qui existe sous toutes sortes de formes et dont toutes les formes provoquent douleurs et souffrances.

En savoir plus...

Le Brady, cinéma des damnés

de Jacques Thorens

Jeudi 19 novembre à 19h30

Ce livre propose la « biographie d’un lieu », Le Brady, dernier cinéma permanent de quartier parisien. L’auteur, qui y fut projectionniste dans les années 2000, a tiré de cette expérience un texte foisonnant, drôle et informé. Il met en scène ses collègues, son propriétaire Jean-Pierre Mocky, les fondus de films « bis » (fantastique, gore, kung-fu, western-spaghetti voire moussaka, porno), mais aussi d’autres spectateurs atypiques (sans-logis, retraités maghrébins, amateurs de brèves rencontres), et tous les riverains occasionnels (prostituées, coiffeurs afro, soiffards).

En savoir plus...

Je me marre #2

Extraits de "Pamphlet contre la mort" de Charles Pennequin

Jeudi 19 novembre à 20h30

« (…) c'est impossible de faire avec. encore moins contre. tout le monde vous le dira. toutes les petites trognes vous le diront : vous ne pouvez pas faire contre la mort. cependant, nous avons décidé d’aller contre la mort aujourd’hui. car sinon c’est invivable. »

Et si nous partions du principe que la parole nous a été confisquée ?

En savoir plus...

Effleurement

d’Asja Srnec Todorović

Vendredi 20 novembre à 19h30

Dans un salon de coiffure en banlieue, la coiffeuse reçoit la visite de sa mère, qui souhaite l'inviter à fêter un anniversaire dont on ne sait s'il est celui d'une naissance ou d'une mort. Les gestes de la coiffure (shampoing, coupe, teinture, séchage) sont à la fois la tentative et l'échec du contact, un effleurement sensuel et destructeur entre les deux femmes, par lequel le corps de la mère (Puce), obèse, passif, par opposition à celui de sa fille (Bouboule), très maigre, tente de changer d'apparence.

En savoir plus...

11 septembre 2001

de Michel Vinaver

Samedi 21 novembre à 16h

Le monde a changé, dit-on. Mais en quoi ? Une chose est sûre : les événements du 11 septembre 2001 ont révélé que notre monde, celui de l’Occident, est moins stable et plus vulnérable que nous ne le pensions. Certes, la destruction des Twin Towers à New York visait le cœur du système économique des États-Unis mais c’est, au-delà, tout le système politique et social des démocraties occidentales qui est atteint par cet attentat et ses répercussions.

 

Extrait du courrier de Michel Vinaver adressé à Pascale Gateau le 1er décembre 2015 : 

En savoir plus...

KATRINA - Isle de Jean Charles, Louisiane

de et par Frank Smith

Samedi 21 novembre à 18h

Isle de Jean Charles est une langue de terre située aux confins de la Louisiane. Elle est la première victime d’une érosion côtière qui ronge la région depuis des siècles, décuplée par les effets des tempêtes qui balaient régulièrement le Golfe du Mexique. Avec elle, une communauté d’Indiens issus de trois tribus – Biloxi, Chitamacha et Choctaw – coule doucement. 

En savoir plus...

Seuls les vivants peuvent mourir

d’Aurore Jacob

Samedi 21 novembre à 20h

Seuls les vivants peuvent mourir construit une dramaturgie dans une zone de l'espace-temps où les choses fuient, s'estompent, s'échappent. Nous sommes dans ces moments de la vie, où la confusion des personnes, des mots et des actes est persistante. Cette confusion est contagieuse. Nous sommes à ce moment de la vie où les êtres s'amenuisent, où la vie hoquette et commence à faire défaut, où le présent se mélange aux souvenirs.

En savoir plus...

Tous les événements:
1h
Lundi 16 novembre à 19h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h25
Lundi 16 novembre à 20h30
Tarif B (12€ - 6€)
30 min
Mardi 17 novembre à 19h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
Mardi 17 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
Mercredi 18 novembre à 19h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
Mercredi 18 novembre à 20h30
Tarif B (12€ - 6€)
50 min
Jeudi 19 novembre à 19h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1H15
Jeudi 19 novembre à 20h30
Tarif B (12€ - 6€)
1h
Vendredi 20 novembre à 19h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
Vendredi 20 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
45 min
Samedi 21 novembre à 16h
Tarif B (12€ - 6€)
1h
Samedi 21 novembre à 18h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
Samedi 21 novembre à 20h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)