En public

MISE EN SCÈNE

La mer est ma nation

de Hala Moughanie

mercredi 23 septembre à 19h

Un homme et sa femme vivent dans un faubourg de bord de mer que les déchets ont envahi. Ils entendent dire un jour que des réfugiés, fuyant le pays voisin en guerre, arrivent en ville. Sans doute certains voudront-ils s’installer chez eux.

Que faire ? Installer une barrière ? Se réjouir de cette nouvelle compagnie ? Surgissent deux femmes, une mère et sa fille au parler étrange. Les territoires dès lors vont se redistribuer...


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN SCÈNE

JEANNE & LE ORANGE & LE DÉSORDRE

de Louise Emö
JEANNE & LE ORANGE & LE DÉSORDRE ©Alban Van Wassenhove

JEANNE & LE ORANGE & LE DÉSORDRE ©Alban Van Wassenhove

jeudi 24 septembre à 19h

“qu’est-ce qui se passe

quand même la langue

ne t’a pas prévue”

 

Est-on encore une mère quand il n’y a plus l’enfant, est-on encore une femme sion faillit en tant que mère, est-on encore quelqu’un sans mot pour se dire ?

Jeanne : une tentative de langue, de partage du monde déserté par la parole d’une femme en décalage, qui doit tout renommer avec joie et non sans peine. La parole est au centre, abrupte, en tension avec la technicité de l’élocution et de l’interprétation sur le fil, près de l’effondrement.


Dans le cadre de

En savoir plus...

LECTURE-PERFORMANCE

Grandes surfaces

de Baptiste Amann
Baptiste Amann © C.Raynaud de Lage

Baptiste Amann © C.Raynaud de Lage

vendredi 25 septembre à 19h

Quand Baptiste Amann a découvert L’école du micro d’argent du groupe IAM, c’était en l’écoutant au casque audio sur l’une de ces bornes d’écoute que l’on trouvait alors dans les centres commerciaux. C’était à Avignon, en avril 1997. Il avait 11 ans. Cette expérience globale fut pour lui un choc esthétique et sensible, considérable.

 


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN ESPACE

Charabia (toad movie)

de Sandrine Roche

samedi 26 septembre à 17h

Noémie vit dans un monde de crapauds mous, dont le charabia l'empêche de construire quoique ce soit de personnel. Elle se rebaptise Nemo - « c'est plus simple au niveau de l'articulation des syllabes » - prend le large, rencontre Georges, et tous deux s'échappent pour un toad movie à la recherche d'eux-mêmes.

 

Charabia est issu d’un travail mené tout au long d’une année, avec des collégiens du département de la Haute Garonne, dans le cadre du dispositif Parole en Je(u) organisé par la compagnie Nelson Dumont.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

Fanny

de Rebecca Deraspe

dimanche 27 septembre à 17h

Fanny vient tout juste d’avoir 55 ans et vit avec son conjoint Dorian une magnifique et inaltérable histoire d’amour. Le couple, qui habite dans une maison assez confortable, décide d’accueillir une locataire pour occuper une chambre inhabitée.

En ouvrant la porte à cette universitaire, étudiante en philosophie, ils seront confrontés à une jeunesse engagée, foncièrement différente d’eux. Et pour Fanny, cette rencontre déclenchera un désir absolu de redéfinir sa façon d’être au monde.

 


Dans le cadre de

En savoir plus...

Festival

Festival du Jamais Lu-Paris#5

5ème édition

du 11 au 13 octobre 2019

Les auteurs.trices Hakim Bah, Adrien Cornaggia, Charlotte Lagrange, Gwendoline Soublin

Les metteuses en scène Nini Bélanger, Véronique Côté, Édith Patenaude, Solène Paré

avec la troupe du Jamais Lu 2019
Cyril Gueï, Jade Herbulot, Karim Kadjar, Constance Larrieu, Maïka Louakairim, Sidney Ali Mehelleb, Cyril Metzger, Bénédicte Wenders
et deux apprenti.e.s du Studio d’Asnières - ESCA : Ambre Dubrulle et Lubin Labadie

PETIT MANUEL POUR LA NON-DISPARITION

L’avenir a foutu le camp.
Seule option : s’évaporer.
La solution simple.

Renverser c’est trop lourd. Changer trop peinant. Remettre à neuf hum naïf. Refuser à quoi bon. Dire oui à tout ce bordel éminemment rageant. Alors allons-y direct. Le mur. Et puis voyons voir.

Eh ben non.

Par ici les murs on les abat. Les frontières on les efface. La fin du monde on la laisse aux fâcheux. Par ici on invente. On se prend la vague en pleine poire et on trouve comment surfer dessus. Vent debout - vitesse grand V - vertige bienvenu. Par ici rien n’est simple mais tout est jouable. Les complexes on les embrasse. On aime la nuance la contradiction la foison. On aime les mariages incongrus - toi d’ici moi de là-bas. Et puis voyons voir.

Tout à coup ça créerait de la joie.

La belle douzaine d’autrices et d’auteurs venue jusqu’à vous pour proférer ses mots neufs a préféré édifier des mondes inédits - décrire celui qu’on connaît c’était sans doute se borner à dire que ça n’allait pas. Plutôt que l’apitoiement elle vous propose le chatoiement. Quoi de mieux que de se faire raconter ce qu’on présume à peine.

Tout à coup ça recréerait du rassemblement.

À grands renforts d’imaginaire les voilà qui repeuplent la scène et nos rêves et nos envies. Ils·elles n’ont pas peur de l’utopie ni de voir deux continents qui se rapprochent. Ils·elles nous ont proposé des débuts d’histoires et ont vite reçu notre aval - il n’y avait pas trop à craindre à leur dire oui. Ils·elles pouvaient faire confiance à nos fabuleux partenaires d’équipée : Théâtre Ouvert maison rêvée très réelle - Artcena complice depuis le début - la SACD toujours à l’affût - et les autres du Québec qui tamponnent chaque fois le visa de nos étonnants voyages.

En un mot comme en cent : merci (à eux pour tout ça - à vous d’être ici).

Après une année très documentée on vous propose ce salto : fiction à satiété. Pour s’y fondre. Pour entrer ailleurs - autre seuil. Pour disparaître dedans. Peut-être pas la solution la plus rentable mais hé. Voyons voir.

Tout à coup ça recréerait des possibles.

Le temps de voir brûler ce feu de bengale on sera ensemble. Profitons du crépitement avant que ça s’écroule.

Marcelle Dubois et Marc-Antoine Cyr
codirecteurs artistiques du Jamais Lu-Paris

coproduction Festival Jamais Lu (Montréal), Théâtre Ouvert - Centre National des Dramaturgies Contemporaines
en collaboration avec Le Studio d’Asnières - ESCA
avec le soutien d'Artcena, de la SACD, du Conseil des arts et des lettres du Québec, de la Délégation Générale du Québec à Paris, de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques Canada





DÉNICHER LA FABRIQUE

Texte de Hakim Bah

Vendredi 11 octobre 2019 à 20h

Deux amis - l’Homme chapeau et Petit quelqu’un - se retrouvent chaque année pour les feux d’artifice du nouvel an. Mais voilà qu’au fil du temps, l’un des deux ne vient pas au rendez-vous. Quand il réapparaît une année après, il est changé, il est devenu Quelqu’un. Le pays où cette histoire se passe est en ébullition, le peuple est dans la rue. Le chef de l'état est mort, mais son entourage refuse de l'annoncer. Tous sont vite rattrapés par la rumeur qui envahit la cité.

En savoir plus...

L’atelier québécois

UNE FIN, de Sébastien David

samedi 12 octobre 2019 à 16h

Je nous ai inventé une fin. Il nous reste six mois. C’est le soleil. Il est en constante expansion. Il a toujours été destiné à devenir ce qu’on appelle une « géante rouge », un phénomène normal dans la vie d’une étoile qui se déroule habituellement sur quelques milliards d’années. Mais là, c’est maintenant et c’est inexplicable. Est-ce une tragédie ? Non, seulement le cours normal des choses.

 

Au long d’une résidence cet automne dans nos parages, l’auteur québécois Sébastien David mettra les derniers traits à un texte brillant-tout-neuf.

En savoir plus...

VERTÉBRÉ RETOUR ZÉRO

Texte d’Adrien Cornaggia

samedi 12 octobre 2019 0 18h30

Année 2050, en France. Benoît (ou Ben, quand il va bien et qu’il retrouve pendant quelques instants confiance en lui) a disparu. Pas mort, pas enlevé. Disparu. Sa logeuse, une vieille femme qui n’a pas de temps à perdre avec la politesse, s’inquiète et s’adresse à une association spécialisée en la matière, l’APRÉ. Or ce qu’elle ne sait pas, c’est que Ben/Benoît - clicworker précaire de son état et écrivain quand il le peut - fait l’objet d’une enquête, et ce depuis un moment.

En savoir plus...

LES PETITS POUVOIRS

Texte de Charlotte Lagrange

samedi 12 octobre 2019 à 20h30

 

Une île japonaise abandonnée par l’économie mondiale et ses derniers habitants.

Une île désaffectée, arpentée seulement par quelques architectes, à la recherche d’une nouvelle utopie, d’un projet qui leur redonnerait du sens.

Un cadavre flotte dans l’eau brûlante d’un onsen, l’un de ces bains japonais aux sources volcaniques.

En savoir plus...

SEULS DANS LA NUIT

Texte de Gwendoline Soublin

dimanche 13 octobre 2019 à 16h

J'ai vu ça.

Un soir d'hiver, alors qu'elle rentre chez elle en voiture après son travail, Nour, une aide à domicile de cinquante-cinq ans, est confrontée à un phénomène lumineux aussi beau qu'étrange au milieu des vignes rémoises. Cet événement, indéfinissable et peu partageable avec son mari Paco, lui ouvre des horizons nouveaux et vient déstabiliser son « inaltérable légalité quotidienne ». Nour part en quête d'une explication.

 

En savoir plus...

EMBRASSE TON COMPLEXE

cabaret (politique?) transatlantique

dimanche 13 octobre 2019 à 18h30

Nous voilà entré·e·s dans une ère où tout est simplifié, prémâché, mutualisé, cerné, décortiqué pour nous, tweeté à notre place en peu de mots, hashtagué pour écraser nos pauvres cerveaux surchauffés.

Mais nous ne sommes pas dupes.

Le monde est bien plus vaste qu’on nous le fait croire, et plus multiple.

Nos pensées s’expriment en bien plus de signes que la case ne le permet dans le formulaire. Les sujets débordent, les contradictions s’empilent, les nuances s’insèrent dans les marges, dans les interstices, les flous.

En savoir plus...

Tous les événements:
1h05
Vendredi 11 octobre 2019 à 20h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h30
samedi 12 octobre 2019 à 16h
Entrée libre sur réservation
1h15
samedi 12 octobre 2019 0 18h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h15
samedi 12 octobre 2019 à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h45
dimanche 13 octobre 2019 à 16h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h30
dimanche 13 octobre 2019 à 18h30
Entrée libre sur réservation