En public

HORS LES MURS

en mars tous à la MC93-Bobigny

du 5 au 29 mars 2020

Théâtre Ouvert va inaugurer une nouvelle page de son histoire en déménageant à la rentrée prochaine au 159 avenue Gambetta, dans le 20ème arrondissement de Paris. C’est dans ce nouvel écrin qu’il déploiera sa vocation toujours renouvelée de théâtre d’art et essai en prise avec son territoire et en résonnance avec les voix du monde. Dans l’intervalle, son équipe répond joyeusement à l’invitation de la MC93 de vous proposer un florilège de nouvelles écritures scéniques pendant tout le mois de mars.

En savoir plus...

SPECTACLE / CRÉATION

L’Araignée

de Charlotte Lagrange

jeudi 5, vendredi 6, samedi 7 mars

Peut-être que les araignées sont capables de faire semblant de mourir devant un danger imminent ?
Si seulement je pouvais faire ça de temps en temps me mettre en pause.


Dans le cadre de

En savoir plus...

SPECTACLE

S-E-U-L-E ?

d'’après "Seule" de Daniel Foucard
© Emmanuel Valette

© Emmanuel Valette

mercredi 11 et jeudi 12 mars

Une jeune femme se réveille seule sur une lande déserte. Elle a oublié son identité, ne sait pas où elle se trouve, ne se souvient de rien. Pour retrouver son chemin et son identité perdue, elle harangue, nous interpelle, imagine, reconstitue, attaque, fouille sa mémoire, échafaude des hypothèses, parle du monde, et parle de nous qui la regardons.

Seule en scène, la comédienne Sephora Pondi nous livre une variation contemporaine et féminine de la figure de Robinson Crusoë.


Dans le cadre de

En savoir plus...

SPECTACLE

Mont Vérité

de Pascal Rambert
Mont vérité © Jean-Louis Fernandez

Mont vérité © Jean-Louis Fernandez

Douze jeunes artistes issus de l’école du Théâtre National de Strasbourg, ainsi que l’équipe artistique et technique, s'engagent avec force dans ce banquet dionysiaque que Pascal Rambert a écrit pour eux. Un hymne à la jeunesse, à la liberté et à l'amour qui se joue, se danse et se chante au pied du Monte Verità.


Dans le cadre de

En savoir plus...

SPECTACLE / CRÉATION

Paradis

de Sonia Chiambretto
© Matthew Henry from Burst

© Matthew Henry from Burst

mardi 17 et mercredi 18 mars

Tout a commencé en bas de chez moi à Manosque. La ville accueillait le temps d’un week-end la crème des romanciers à succès. Des micros avaient été installés sur chaque place pour des lectures publiques, ou des entretiens. En marchant, je suis tombée sur un garçon syrien qui voulait prendre la parole. Il ne parlait ni français, ni anglais. Il voulait parler dans un micro. Il préparait sur son ordinateur ce qu’il voulait dire. Il arrivait de Syrie et c’était un moment de grand KO. Évidemment il n’a jamais eu le micro. Il ne comprenait pas pourquoi, et moi non plus.


Dans le cadre de

En savoir plus...

SPECTACLE

Love is in the Hair

de Laetitia Ajanohun
Love is in the Hair © Christophe Raynaud de Lage

Love is in the Hair © Christophe Raynaud de Lage

du 20 au 29 mars 2020

« Naturel et heureux », la devise du mouvement Nappy, se veut l'expression d'un refus des normes imposées de la beauté, cheveux lisses et peau blanche, qui laisse la place au libre choix de ceux qui revendiquent simplement leur identité : cheveux frisés et peau noire.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

Fanny

de Rebecca Deraspe

dimanche 22 mars à 16h

C’est une histoire banale, en apparence. Fanny vient tout juste d’avoir 55 ans. Elle vit avec son conjoint Dorian une magnifique et inaltérable histoire d’amour. Ils sont heureux. Véritablement heureux. Le couple, qui habite dans une maison assez confortable et un peu trop grande pour eux, décide d’accueillir une locataire pour occuper une chambre inhabitée. Ils ne le font pas pour l’argent, mais pour faire du mouvement dans leur vie un peu trop stable. Ils se sentent peut-être injustement heureux.  Ils voudraient être utiles.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

La mer est ma nation

de Hala Moughanie

jeudi 26 mars à 20h

Un homme et sa femme vivent dans une ville que les déchets ont envahie. Arrivent deux femmes, des étrangères fuyant un pays en guerre, que les habitants imaginent mettre à distance en improvisant une frontière incongrue. La rencontre entre les individus offre l’opportunité de penser le positionnement de chacun vis-à-vis de tous et de négocier alliances et désaccords afin de recomposer une société dont l’équilibre interne est singulier.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

Ça raconte Sarah

de Pauline Delabroy-Allard

vendredi 27 mars 20h

L’histoire d’une passion amoureuse, le récit à la première personne d’un amour fou et dévorant entre deux femmes.

Prix France culture Télérama


Dans le cadre de

En savoir plus...

Poèmes et chants

Poésie Pays

de Guy Régis Junior

samedi 28 mars 15h30

Dans une atmosphère chaleureuse et propice aux échanges avec le public, des auteurs partagent leur poésie en toute simplicité. Il s’agit de retrouver l’ambiance des soirées organisées fréquemment à Port-au-Prince où chacun vient transmettre les textes de ses auteurs préférés. Mais loin de

rester extérieurs, les spectateurs se joignent à cette fête de la langue pour donner à entendre leurs propres textes ou leurs poèmes préférés, dans un grand banquet de mots.


Dans le cadre de

En savoir plus...

Festival

Festival du Jamais Lu-Paris#4

4ème édition

3 jours / 2 espaces / 6 propositions

26, 27, 28 octobre 2018

Les metteurs en scène : Alexia Bürger, Philippe Cyr, Olivier Kemeid, Isabelle Leblanc

Les auteurs : Aurianne Abécassis, Claire Barrabès, Rébecca DéraspeJulie Gilbert, Groupe Petrol (Lancelot Hamelin, Sylvain Levey, Philippe Malone, Michel Simonot)

La troupe : Brigitte BarilleySamuel Churin, Radouan LeflahiLeilani LemmetVincent Debost, Olivier Constant, Émilie Chevrillon, Camille Trophème

et deux apprentis comédiens de l'École d'Asnières – ESCA : Eugénie Pouillot, Jérémy Torres

FAIRE VIGIE

Ainsi donc ils ont repoussé les frontières de l’impensable.

D’accord - nous devrons cogiter mieux.
Ils disent que l’Amérique et l’Europe sont devenues des antagonistes.
Grand bien leur fasse - notre aventure se rira de leur mensonge.

Ainsi donc les nouvelles sont fake et les faits alternatifs.

Eh bien - ça nous obligera à tourner sept fois nos langues.

Ils ont rapproché le terme de la fin du monde ?

Soit - nous œuvrerons dans l’urgence.

Ce n’est pas que l’on s’accoutume au chaos - c’est qu’on fait avec - on s’organise.

Nos désaccords avec les fâcheux de l’époque méritent qu’on y mette du temps - celui qui manque toujours mais qu’on trouve quand même - et aussi quelques oripeaux.

Prenez place - avec un peu de scotch et des mots de papier on a bricolé un espace de fiction pour leur échapper.

Les treize autrices et auteurs réuni.e.s pour cette édition agissent en sentinelles.

Ils et elles entendent et voient comment ça déraille le monde - vivent avec - mais ne sont dupes de rien - ils et elles s’accrochent.

Dans leur coin les voilà qui affûtent les crayons comme des lames.

Sur la place publique ils et elles n’insultent personne - ils et elles se mettent en rang comme tous les autres - mais de travers - comme des mauvais garnements.

Leur parole ne vaut pas grand-chose si on doit la compter en euros ou en dollars - elle est de l’or si on la calcule en grimaces et en talismans.

Ils et elles se présentent ici comme on volerait la torche aux puissants - pour leur mettre le feu au derrière - et pour vous éblouir d’un avenant faisceau.

On les a entouré.e.s d’une armada d’artistes à la virtuosité insolente issus de deux continents - les frontières n’ont pas de sens à nos yeux - juste pour le chatoiement du geste.

Que le monde continue d’être impensable faillible et piétiné - par ici on panse - on huile les ressorts - on recolle bout par bout.

Loin d’être un entreprise mondialisée - toute à l’inverse de la moindre rentabilité - notre affaire s’invente grâce à ce qui vaut le plus à nos yeux : la confiance naïve que les rencontrent défont les bastions - que l’artisanat de nos fictions bouleverse concrètement la suite de certaines vies - qu’aux éclats de l’actu on peut opposer nos déflagrations de rire franc - et qu’en ayant du front tout le tour de la tête sans trop se pogner le beigne on peut encore se donner une swing sans prendre personne pour des valises. 

Nos complices sont loin d’être malcommodes - on les adule et on les remercie sans bon sens : Théâtre Ouvert et sa fervente équipe - Artcena et sa confiance durable - la SACD qui fait socle et tremplin - et tous les autres du Québec qui attachent et rattachent nos liens.

Leurs outils sont les plus fins pour que la colle prenne : générosité et vision.

Et ça tient - grâce à elles et grâce à eux ça tient.

Grâce à vous aussi.

Heureusement que vous êtes là - on vous espérait tellement.

 

Marcelle Dubois et Marc-Antoine Cyr
codirecteurs artistiques du Jamais Lu Paris

 

Coproduction Festival Jamais Lu (Montréal), Théâtre Ouvert

 

Avec le soutien d’Artcena, du Conseil des arts et des lettres du Québec, de la Délégation générale du Québec à Paris et de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques Canada

 

En collaboration avec Le Studio d’Asnières - ESCA

Liens


Marc-Antoine Cyr, Caroline Marcilhac, Marcelle Dubois © J. Banderet

Marc-Antoine Cyr, Caroline Marcilhac, Marcelle Dubois © J. Banderet



La prochaine fois, nous choisirons la nuit

de Petrol (Lancelot Hamelin, Sylvain Levey, Philippe Malone et Michel Simonot)

Vendredi 26 octobre à 20h

Du trajet quotidien à la bifurcation. De l’individu au collectif, ou comment des personnes que rien ne relie se retrouvent à marcher ensemble. Comment ces bifurcations éveilleront l’oeil des caméras et de la sécurité. Comment la fiction d’une insurrection se construira à partir d’accidents de parcours. Et comment finalement contre toute attente cette assemblée décidera de s’arrêter de marcher. Car n’est-ce pas cela aujourd’hui le plus révolutionnaire, décider simplement de s’arrêter ?

.....

En savoir plus...

L'atelier québécois

"Ceux qui se sont évaporés" de Rébecca Déraspe

Samedi 27 octobre à 16h

Au long d’une résidence menée cet automne dans nos parages, l’autrice québécoise Rébecca Déraspe oeuvre à peaufiner les contours de son texte inédit.

En savoir plus...

Les Indiens

de Julie Gilbert

Samedi 27 octobre à 18h30

Les indiens.
Oui, je sais, on ne dit pas les indiens.
On ne dit plus les indiens.
Mais justement, j’aimerais bien dire les indiens.
J’aimerais bien qu’on en parle.

En savoir plus...

Taïga (comédie du réel)

d’Aurianne Abécassis

Samedi 27 octobre à 20h30

Le 11 novembre 2008, 150 policiers débarquent dans le petit village de Tarnac, et arrêtent en grande pompe les neuf auteurs présumés des sabotages de lignes de chemin de fer intervenus quatre jours plus tôt. Tout cela sous l’œil des caméras qui diffusent les images en boucle à la télé. C’est  l’Opération Taïga.

En savoir plus...

Soulevez l’opercule

de Claire Barrabès

Dimanche 28 octobre à 16h

Soulevez l'opercule est une série théâtrale, c'est une famille bordelaise, c'est une histoire de chair et de consommation. De plus en plus de jeunes filles nues apparaissent sur les écrans d'une maison bourgeoise, la mère avocate ne sait plus quoi défendre, le frère ainé ne dit rien, le père vend des œuvres et la fille cadette semble s'enfoncer sans fin dans l'adolescence. Quand un livreur et son scooter viennent livrer des plats asiatiques. 

Qui consomme qui ? Dans quel but ? A quel prix ? Qui fixe le prix ? La mort ?

En savoir plus...

Tout contre / contre tout

cabaret (politique?) transatlantique

Dimanche 28 octobre à 18h

À partir de mots qui font l’actualité brûlante de chaque côté de l'océan,

des réalités, des visions, des vibrations

qui résonnent aussi fort mais s’entendent de manière distincte en France et au Québec,

trois binômes d’autrices et d’auteurs issus des deux rives de la grande flaque

vont monter au tréteau

se lover dans les phonèmes / écrire des coups de gueule

et fabriquer ensemble du verbe, du sens, de la fête.

En savoir plus...

Tous les événements:
50 min
Vendredi 26 octobre à 20h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h30
Samedi 27 octobre à 16h
Entrée libre sur réservation
1h
Samedi 27 octobre à 18h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h30
Samedi 27 octobre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
Dimanche 28 octobre à 16h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
Dimanche 28 octobre à 18h
Entrée libre sur réservation