En public

Festival

Focus à Théâtre Ouvert - F.T.O#6

du 14 au 30 novembre 2019

Ultime édition du festival dans les murs historiques, elle fera la part belle à des auteurs et
autrices emblématiques de Théâtre Ouvert.
Une occasion de s’immerger dans l’écriture d’une vingtaine d’auteurs.rices en résonance avec
le temps présent.

Jeudi 14 novembre
19h : Congo, une histoire de David Van Reybrouck
Mohamed Kacimi par Hassane Kouyaté
20h30 : Memento Mori de Hala Moughanie par Edouard Signolet

Vendredi 15 novembre
19h : Grès de Guillaume Cayet
20h30 : La Canaille (concert)

Samedi 16 novembre
20h30 : Les abattus (titre provisoire) de Noëlle Renaude

Lundi 18 novembre
20h30 : Rapports sur toi (De mon chaos est née une étoile filante) de Baptiste Amann par Rémy Barché

mardi 19 novembre
20h30 : N° 27 — QUE PENSEZ-VOUS DE LA DÉMULTIPLICATION DES BASKETS ?
de et par Sonia Chiambretto & Yoann Thommerel

mercredi 20 novembre
20h30 : Partir de Nicolas Doutey par Jean-Daniel Piguet

jeudi 21 novembre
19h : Sommeil du fils (Portrait de la mère) de et par Julien Gaillard
20h30 : Grand Menteur ou Le joyeux testament de Laurent Gaudé par jacques Bonnaffé

vendredi 22 novembre
20h30 : Sur/exposition d'Aurore Jacob par Anissa Daaou et Marceau Deschamps Ségura

samedi 23 novembre
19h : Juste ça de Marie de Beaumont par Sarah Tick
20h30 : Grandes surfaces de et par Baptiste Amann

dimanche 24 novembre
de 12h à 16h - BRUNCH THÉÂTRAL
Des coupettes sous la Coupole
Aux fourneaux : Yohann Pisiou, Lyn Thibault, Olivier Veillon et l’équipe de Théâtre Ouvert
Au plateau : Suzanne Aubert, Marie Dompnier, Jan Peters

lundi 25 novembre
19h : La plus précieuse des marchandises de Jean-Claude Grumberg par Olga Grumberg
20h30 : Mondes de et par Alexandra Badea

mardi 26 novembre
19h : Je suis perdu de et par Guillermo Pisani
20h30 : Une Pierre de Frédéric Vossier par Stanislas Nordey

mercredi 27 novembre
20h30 : Rêves de Lancelot Hamelin par Duncan Evennou

jeudi 28 novembre
20h30 : Portrait de Raoul de Philippe Minyana par Marcial di Fonzo Bo

vendredi 29 novembre
20h30 : 11 septembre 2001 de Michel Vinaver par ildi ! Eldi (Sophie Cattani & Antoine Oppenheim)

Samedi 30 novembre
20h Soirée Réminiscence – Effervescences
tous ensemble sous la Coupole avec Laurent Poitrenaux et les élèves-comédiens de la promo X du TNB
+ DJ Set

......................
TARIFS
5€ tarif plein
3€ tarif réduit
(- 30 ans/+ 65 ans/demandeurs d’emploi/intermittents)
......................
Entrée libre avec la Carte TO
Au tarif unique de 10€, elle vous permet d’assister à TOUT le festival (hors tarif spécial brunch)
......................
Tarifs spéciaux
24 NOVEMBRE : Des coupettes sous la coupole
12h-16h / brunch et mises en voix 16 € (hors boissons)
14h-16h / mises en voix 5€/3€/entrée libre avec la Carte TO

30 NOVEMBRE : entrée libre sur réservation

En savoir plus...

Des territoires (…D’une prison l’autre…)

de Baptiste Amann

du 2 au 6 mai 2017

COUPOLE
Entrée libre sur réservation

avec Solal Bouloudnine, Sarajeanne Drillaud, Nailia Harzoune, Yohann Pisiou, Samuel Réhault, Anne-Sophie Sterck, Lyn Thibault, Olivier Veillon 

L’équipe artistique mène durant 15 jours à Théâtre Ouvert une résidence dramaturgique visant à expérimenter le texte et ses possibles résolutions scéniques dans le cadre d’une session de l’EPAT (Ecole Pratique des Auteurs de Théâtre).

Les spectateurs sont invités à découvrir le fruit de ce travail avant la publication et la création du spectacle en septembre 2017.

.........

Le temps de travail proposé par Théâtre Ouvert sera un temps de chantier, de recherche, d’approfondissement, sans technique ni décor, concentré uniquement sur le texte et les acteurs. C’est un luxe inouï de disposer ainsi d’une période de réflexion et de mise en route sans objectif de résultat. Nous allons avancer sans mettre les enjeux de la représentation au cœur du travail. Il s’agira en effet de se concentrer uniquement sur la rencontre entre des acteurs et une écriture. Nous espérons ainsi traverser toute la pièce avec patience et profondeur. Poser très simplement la question du corps, des rapports de distance ou de proximité, d’immobilité ou de mouvement, d’adresse…

Nous ne savons pas encore ce que nous proposerons comme restitution. Peut-être s’agira-t-il d’une simple lecture, peut-être autre chose. Nous serons où nous en serons, et c’est ce que nous laisserons apparaître, le plus honnêtement possible.

Il ne s’agira pas d’une maquette de ce que deviendra le projet, mais du défrichage partagé entre nous et les spectateurs, d’une zone à risque, d’un territoire en construction.

Baptiste Amann

.........

Résumé du premier volet
Des territoires (Nous sifflerons la Marseillaise…)
Ed. Tapuscrit /Théâtre Ouvert

(Jour 1)

Le pavillon témoin d’une résidence HLM. Quatre frères et sœur. Lyn, l’aînée, Benjamin, lourdement handicapé à la suite d’un accident de voiture, Samuel responsable politique de petite envergure, et Hafiz, le frère adoptif ont grandi là. Des années passées à commenter l’évolution du quartier, l’ambition de l’un, le racisme de l’autre, les choix, les comportements, les faiblesses de chacun. Réunis à nouveau à la mort de leurs parents, ils reprennent aussitôt leurs anciennes habitudes. Pourtant il faudrait organiser l’enterrement. Vendre ou ne pas vendre la maison. Se prendre dans les bras. Consoler. Impossible.

Jusqu’à ce qu’une entreprise d’expertise des sols, venu faire des prélèvements dans la perspective d’un chantier futur, découvre dans leur jardin des os humains. Il s’agirait de la dépouille de Nicolas de Condorcet, figure de la Révolution Française. L’héritage n’est plus le même.

.........

Résumé du second volet 
Des territoires (…D’une prison l’autre…)
À paraître Ed .Tapuscrit /Théâtre Ouvert

(Jour 2)

Jour de deuil. Jour d’émeute. Devant la violence des affrontements, la mairie a pris ses dispositions : les habitants sont invités à rester confinés chez eux sous peine d’être contrôlés et emmenés au commissariat. Lyn, Benjamin, Samuel, et Hafiz reviennent du cimetière. Quand ils ouvrent la porte de chez eux, ils tombent nez à nez avec Lahcen et Moussa, deux habitants du quartier venus les prévenir des dégâts provoqués par la révolte. Il y a là aussi Louise Michel, une militante activiste luttant contre le projet d’extension du centre commercial qui prévoit le rachat de la zone pavillonnaire au profit de la construction d’un parking souterrain. Contraints de cohabiter le temps d’une journée alors que dehors résonnent les cris de l’insurrection, une petite agora va s’établir dans le salon du pavillon témoin. Et inconsciemment, glisser peu à peu, jusqu’à l’incarner tout à fait, vers le souvenir d’une ancienne révolution : celle de la Commune en 1871.

 

 

Coproduction Compagnie du Soleil Bleu, Théâtre Ouvert avec le soutien de la Région Île-de-France 

Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la présentation du 2 mai 

………………

Des territoires (Nous sifflerons la Marseillaise…) 

Le spectacle a été créé au Glob Théâtre-Bordeaux le 12 janvier 2016 puis présenté à Théâtre Ouvert du 29 janvier au 19 février et à la Comédie de Reims du 23 février au 5 mars 2016

TOURNÉE
La Genette Verte – Florac (Scènes Croisées de Lozère) : le 25 février 2017
TnBA – Théâtre national de Bordeaux – Aquitaine : du 10 au 14 avril 2017
Le Merlan – scène nationale de Marseille : les 27-28 avril 2017
Le CENTQUATRE – Paris : du 16 au 24 mai 2017 

………………

Des territoires (…D’une prison l’autre…)

Création en septembre 2017 pour Actoral - Festival international des arts & des écritures contemporaines au Merlan – scène nationale de Marseille

Comédie de Reims : du 10 au 20 octobre 2017
Théâtre de la Bastille dans le cadre du Festival d’Automne à Paris : du 2 au 25 novembre 2017

 



Liens




© Sonia Barcet

© Sonia Barcet

© Sonia Barcet

© Sonia Barcet

© Sonia Barcet

© Sonia Barcet

© Sonia Barcet

© Sonia Barcet

© Sonia Barcet

© Sonia Barcet

© Sonia Barcet

© Sonia Barcet

© Sonia Barcet

© Sonia Barcet

© Romain Hymonet

© Romain Hymonet

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage

Des territoires (...D'une prison l'autre...) © C.R. de Lage