En public

Festival

Festival du Jamais Lu-Paris

Hors-série 2020

Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, le Jamais Lu Paris décide de reporter la 6ème édition de son festival à octobre 2021. Mais… ceci ne veut pas dire que l’automne 2020 sera dépourvu d’échanges entre la France et le Québec !
Nous réinventons la rencontre en créant un Jamais Lu – Paris (Hors-Série).
Deux soirées sont au programme : le 30 octobre dans l'Auditorium de la Maison des Auteurs de la SACD et le 31 octobre 2020 au Théâtre du Studio l ESCA et nous vous proposerons un projet virtuel: PARADIS ARTIFICIEL : Le cabaret des oxymores.

En savoir plus...

MISES EN VOIX

PARADIS ARTIFICIEL / Le cabaret des oxymores

[ version scénique ]

30 octobre à 18h

[ OXYMORE, nom masculin. Figure de style qui réunit deux mots en apparence contradictoires. Du grec oxús (intelligent, malin) et môrós(niais, idiot). ]

 

Ce ne fut pas si simple, mais nous l’avons fait.
Durant des semaines, nous sommes resté.e.s « ensemble chacun chez soi ».
Toutes et tous uni.e.s dans la solitude.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISES EN VOIX

Monica, suivi de Julie

de Gabrielle Chapdelaine

31 octobre 2020 à 17h

Avant sa venue en résidence au Jamais Lu Paris en 2021 pour l’écriture d’un texte inédit, nous proposons en guise d’amuse-bouche deux œuvres de l’autrice québécoise Gabrielle Chapdelaine.


Dans le cadre de

En savoir plus...

Semaine sur les écritures contemporaines

du lundi 16 au samedi 21 novembre 2015

S’inscrivant dans le prolongement des actions menées par Théâtre Ouvert cette nouvelle édition de Focus à Théâtre Ouvert vise à mettre en partage des écritures pour le théâtre, dans leur exigence e

Lire toute la présentation générale...

Seuls les vivants peuvent mourir

d’Aurore Jacob

Samedi 21 novembre à 20h

1h
COUPOLE
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)

par Madeleine Louarn

avec Chloé Dabert, Stéphanie Farison, Charline Grand, Pierre-Félix Gravière, Benjamin Monnier

Seuls les vivants peuvent mourir construit une dramaturgie dans une zone de l'espace-temps où les choses fuient, s'estompent, s'échappent. Nous sommes dans ces moments de la vie, où la confusion des personnes, des mots et des actes est persistante. Cette confusion est contagieuse. Nous sommes à ce moment de la vie où les êtres s'amenuisent, où la vie hoquette et commence à faire défaut, où le présent se mélange aux souvenirs.

Aurore Jacob réussit, par sa langue et sa construction dramaturgique, à nous faire entendre concrètement la confusion de ces moments. Elle nous conduit en lisière de cette fin de vie dans une apesanteur qui allège le tragique de l'histoire, sans pour autant en diminuer la profondeur.

Ces instants décisifs réactivent le récit familial et les connections intimes de notre rapport à la mort. À travers une apparente quotidienneté des échanges, elle saisit sur un mode mineur l'intensité des enjeux et creuse ainsi, grâce à une stylistique et une composition rigoureuse, le compte à rebours qui est en route, pour chacun de nous.

Madeleine Louarn

Le texte est paru aux éditions Tapuscrit / Théâtre Ouvert

Production Théâtre Ouvert

Théâtre Ouvert poursuit avec Aurore Jacob un parcours qui a commencé il y a quelques années et s’est concrétisé avec la parution de sa première pièce Au bout du couloir à droite et la mise en espace de celle-ci par la chorégraphe Olivia Grandville à l’initiative de Théâtre Ouvert créée en 2014 dans le cadre du Focus à Théâtre Ouvert.

Cette mise en espace a été été reprise en 2015 au TU-Nantes dans le festival Flash Danse # 4 et à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon.



Liens




Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Seuls les vivants peuvent mourir © Pierre Grosbois

Biographie

Madeleine Louarn

Madeleine Louarn © DR

Madeleine Louarn © DR

Madeleine Louarn est venue au théâtre par la pratique de la mise en scène avec des acteurs professionnels handicapés mentaux.

Lire la suite...

 

Les autres événements :

1h
Lundi 16 novembre à 19h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h25
Lundi 16 novembre à 20h30
Tarif B (12€ - 6€)
30 min
Mardi 17 novembre à 19h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
Mardi 17 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
Mercredi 18 novembre à 19h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
Mercredi 18 novembre à 20h30
Tarif B (12€ - 6€)
50 min
Jeudi 19 novembre à 19h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1H15
Jeudi 19 novembre à 20h30
Tarif B (12€ - 6€)
1h
Vendredi 20 novembre à 19h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
Vendredi 20 novembre à 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
45 min
Samedi 21 novembre à 16h
Tarif B (12€ - 6€)
1h
Samedi 21 novembre à 18h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)

Dans le cadre de