En public

BALADO EN ECOUTE

Épisode # 2

Capitalisme Vertueux

Extrait

Grégoire : j’insère ma carte dans le distributeur, je tape mon code et retire trois-cent cinquante euros, pour payer ma brioche

Éric : J’ai acheté plein de livres que j’ai pas lu parce que depuis plusieurs mois j’arrive pas à lire. (…) J’ai acheté plusieurs paires de boucles d’oreilles. (…) J’ai acheté un cadre vitré pour protéger mon affiche du film Paris Is Burning…


Dans le cadre de

En savoir plus...

BALADO EN ECOUTE

Épisode # 3

Contrainte Libératrice

Extrait

Antoinette : Et au fait ; pas besoin de le faire en douceur
Si c’est obligé qu’on en bave, alors je t’en prie ;
Fais rôtir qui tu veux, la vie

Anne-Marie : Et un jour gris comme un autre c’est arrivé,
comme une foudre invisible et silencieuse.
Clac


Dans le cadre de

En savoir plus...

BALADO EN ECOUTE

Épisode # 5

Imbécile Heureux

Extrait

Astrid : Quand mon petit frère Sacha est parti sur la Lune
Je me suis dit qu’il était encore trop petit pour aller s’occuper de la Lune

Maxime : J’ai voyagé en apnée de mon appartement jusqu’à toi
Retenu mon souffle, fermé les yeux

 

 


Dans le cadre de

En savoir plus...

BALADO EN ECOUTE

Épisode # 10

Rire Glacial

Extrait

Julie : Contrairement à ce que l’on croit
le rire n’exprime pas la joie
mais le rire rend joyeux.

Gabrielle : c’est un système d’entraînement
basé exactement sur le même modèle
que le concept d’ambition dans l’existence humaine.


Dans le cadre de

En savoir plus...

Festival

Neverland

de David Léon

jeudi 26 mai 2016 - 20h30

1h30
COUPOLE
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)

par Blandine Savetier

assistante Irina Solano

avec Océane Cairaty, Cyril Gueï, Aurélien Feng, Josué Ndofusu, Irina Solano, Souleymane Sylla

Neverland est une rêverie, une traversée fantasmatique sur la figure mythique de Michael Jackson.

David Léon traverse ici des thèmes qui lui sont chers, l'éducation, la violence sourde faite aux enfants, l'exclusion, la différence. Peuplée de « sosies », la pièce questionne les troubles de l'identité. Elle met en scène deux jeunes adolescents, Jimmy et Mikaël et donne la voix à une figure qui analyse et décortique qui fut Mikaël. Construite comme un kaléidoscope le texte se noue dans le tragique et l'onirisme touchant la dimension d'une cérémonie incantatoire, d'un requiem profane et funk.

..........

Neverland, c’est l’entrelacement d’une malédiction personnelle, celle de Michael Jackson et d’une malédiction collective, cette du peuple noir transmise d’une génération à l’autre et le combat, en soi, pour y échapper.

Mikaël a été humilié, maltraité par un père écrasé par le poids de sa mélanine et conscient en même temps que la couleur la peau du Noir en fait l’élu de Dieu en même temps que la malédiction du Blanc. Abusé, Mikaël ne peut pas grandir comme être humain, il reste un enfant et « reproduit » l’abus, mais transcende sa blessure dans la danse. Là, il est divin et donne corps à la parole paternelle. Ce génie-là dépasse l’explication psychologique, scientifique.  

Le regard blanc sur le Noir objective et réduit. Le Noir en arrive à se détester et s’autodétruire. Les commentaires de la psychologue relèvent de ce point de vue objectif et réducteur.

Le  personnage Mikaël me  fait penser à Thomas Bernhard que j’ai monté. Dans un tout autre registre, Bernhard a été un artiste à l’enfance ravagée par un père absent et la détestation maternelle. Il ne s’est jamais réalisé comme homme, mais il fut cet écrivain qui éructa comme personne sa puissance créative, qui écrivait pour vivre, écrivait comme on respire, pour survivre à sa condition d’Autrichien qu’il détestait par-dessus-tout, mais qu’il n’aurait jamais pu abandonner.

Blandine Savetier

Texte à paraître aux Editions Espaces 34 en 2017



Liens




Biographie

David Léon

David Léon © DR

David Léon © DR

David Léon a suivi une formation de comédien aux conservatoires de Montpellier (ENSAD) et de Paris (CNSAD) où il a été formé par Ariel Garcia Valdès, Laurence Roy, Dominique Valadié et Catherine Hi

Lire la suite...

 

Les autres événements :

1h40
jeudi 12 et vendredi 13 mai 2016 - 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
45 min
vendredi 13 mai 2016 - 19h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h
samedi 14 mai 2016 - 19h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
40 min
vendredi 20 mai 2016 - 19h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h10
mardi 24 mai 2016 - 19h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
1h15
mardi 24 mai 2016 - 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
45 min
mercredi 25 mai 2016 - 19h
Entrée libre sur réservation
50 min
mercredi 25 mai 2016 - 20h30
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)
30 min
jeudi 26 mai 2016 - 19h
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)

Dans le cadre de