En public

Festival

Festival du Jamais Lu-Paris#5

5ème édition

du 11 au 13 octobre 2019

Incubateur, agitateur, entremetteur, le Jamais Lu chamboule l’écologie théâtrale sur deux continents depuis bientôt 20 ans. À Paris, il est le lieu de la rencontre avec des autrices·auteurs d’ici qui trépignent de faire entendre sans attendre leurs travaux inédits. Ils·elles sont rejoint·e·s par des metteuses·metteurs en scène venu·e·s du Québec qui rajoutent à leur urgence de parler haut en projetant sur la tribune leurs textes tout juste jaillis de l’imprimante, et livrés au plateau par une fougueuse troupe d’actrices·d’acteurs. Leur geste est chahuteur, festif, engagé. De cet entrechoc des cultures découle un scan détonant de notre monde, pour un partage immédiat.

................

Les AUTEURS. TRICES
Hakim Bah, Adrien Cornaggia, Charlotte Lagrange, Gwendoline Soublin

Les METTEUSES EN SCÈNE
Nini Bélanger, Véronique Côté, Édith Patenaude, Solène Paré

avec la TROUPE du Jamais Lu 2019
Cyril Gueï, Jade Herbulot, Karim Kadjar, Constance Larrieu, Maïka Louakairim, Sidney Ali Mehelleb, Cyril Metzger, Bénédicte Wenders
et deux apprenti.e.s du Studio d’Asnières - ESCA : Ambre Dubrulle et Lubin Labadie

En savoir plus...

Festival

Focus à Théâtre Ouvert F.T.O#6

du 14 au 30 novembre 2019

Avec notamment Baptiste Amann, Rémy Barché, Christophe Brault, Guillaume Cayet , Sonia Chiambretto, Marceau Deschamps-Ségura, Simon Diard, Duncan Evennou, Aurore Jacob, Lancelot Hamelin, Mohamed Kacimi, Hassane Kassi Kouyaté, Nicolas Maury, Hala Moughanie, Stanislas Nordey, Guillermo Pisani, Laurent Poitrenaux, Noëlle Renaude , Edouard Signolet, Yoann Thommerel

En savoir plus...

Les Inamovibles

de Sédjro Giovanni Houansou

vendredi 8 mars à 20h

1h15
COUPOLE
Entrée libre sur réservation

Maître d’œuvre Simon Delétang

avec les élèves-comédiens de l'Éstba : Louis Benmokhtar, Étienne Bories, Clémence Boucon, Zoé Briau, Marion Cadeau, Garance Degos, Camille Falbriard, Léopold Faurisson, Alexandre Liberati, Shanee Krôn, Félix Lefebvre, Léo Namur, Mickaël Pelissier, Prune Ventura

Malik, 36 ans, après plusieurs années de vie à l’étranger, se jette sous un train, pour ne pas mourir de honte en rentrant au pays, les mains vides... Lamine, contre la volonté de sa mère est parti en aventure, par la route clandestine. Jeté dans la méditerranée par ses Co-voyageurs, il décide de revenir à la maison. Mais si le départ a été possible, le retour semble réserver d’autres surprises. Entre l’ailleurs et la maison, il y a cet étrange no man’s land où se massent des « consciences » espérant un hypothétique retour, soumis au bon vouloir d’un étrange passeur (Post) et de sa fille.  « Pour tous ceux qui ont pu driblé le protocole de départ… » le protocole du retour sera intransigeant. C’est de cet endroit que tout en pénétrant dans l’intime des personnages, on dialogue avec l’absence des uns, l’attente des autres (pères, mères, enfants d’exilés tous perdus dans l’attente) ; les rues, les envies avortées… ceux qui sont partis et ceux qui restent.  En dix mouvements, la pièce traverse plusieurs espaces colorés et fait parler des « colères » et des « Jeunesse » et des « consciences ».

Ce texte est lauréat du Prix Théâtre RFI 2018

À paraître aux Éd. Tapuscrit/Théâtre Ouvert en coédition avec RFI

Avec le soutien de la Région Île-de-France, la Cité internationale des arts

 



Liens




Prix Théâtre RFI 2018© DR

Prix Théâtre RFI 2018© DR