En public

Festival

Focus à Théâtre Ouvert - F.T.O#6

du 14 au 30 novembre 2019

Ultime édition du festival dans les murs historiques, elle fera la part belle à des auteurs et
autrices emblématiques de Théâtre Ouvert.
Une occasion de s’immerger dans l’écriture d’une vingtaine d’auteurs.rices en résonance avec
le temps présent.

Jeudi 14 novembre
19h : Congo, une histoire de David Van Reybrouck
Mohamed Kacimi par Hassane Kouyaté
20h30 : Memento Mori de Hala Moughanie par Edouard Signolet

Vendredi 15 novembre
19h : Grès de Guillaume Cayet
20h30 : La Canaille (concert)

Samedi 16 novembre
20h30 : Les abattus (titre provisoire) de Noëlle Renaude

Lundi 18 novembre
20h30 : Rapports sur toi (De mon chaos est née une étoile filante) de Baptiste Amann par Rémy Barché

mardi 19 novembre
20h30 : N° 27 — QUE PENSEZ-VOUS DE LA DÉMULTIPLICATION DES BASKETS ?
de et par Sonia Chiambretto & Yoann Thommerel

mercredi 20 novembre
20h30 : Partir de Nicolas Doutey par Jean-Daniel Piguet

jeudi 21 novembre
19h : Sommeil du fils (Portrait de la mère) de et par Julien Gaillard
20h30 : Grand Menteur ou Le joyeux testament de Laurent Gaudé par jacques Bonnaffé

vendredi 22 novembre
20h30 : Sur/exposition d'Aurore Jacob par Anissa Daaou et Marceau Deschamps Ségura

samedi 23 novembre
19h : Juste ça de Marie de Beaumont par Sarah Tick
20h30 : Grandes surfaces de et par Baptiste Amann

dimanche 24 novembre
de 12h à 16h - BRUNCH THÉÂTRAL
Des coupettes sous la Coupole
Aux fourneaux : Yohann Pisiou, Lyn Thibault, Olivier Veillon et l’équipe de Théâtre Ouvert
Au plateau : Suzanne Aubert, Marie Dompnier, Jan Peters

lundi 25 novembre
19h : La plus précieuse des marchandises de Jean-Claude Grumberg par Olga Grumberg
20h30 : Mondes de et par Alexandra Badea

mardi 26 novembre
19h : Je suis perdu de et par Guillermo Pisani
20h30 : Une Pierre de Frédéric Vossier par Stanislas Nordey

mercredi 27 novembre
20h30 : Rêves de Lancelot Hamelin par Duncan Evennou

jeudi 28 novembre
20h30 : Portrait de Raoul de Philippe Minyana par Marcial di Fonzo Bo

vendredi 29 novembre
20h30 : 11 septembre 2001 de Michel Vinaver par ildi ! Eldi (Sophie Cattani & Antoine Oppenheim)

Samedi 30 novembre
20h Soirée Réminiscence – Effervescences
tous ensemble sous la Coupole avec Laurent Poitrenaux et les élèves-comédiens de la promo X du TNB
+ DJ Set

......................
TARIFS
5€ tarif plein
3€ tarif réduit
(- 30 ans/+ 65 ans/demandeurs d’emploi/intermittents)
......................
Entrée libre avec la Carte TO
Au tarif unique de 10€, elle vous permet d’assister à TOUT le festival (hors tarif spécial brunch)
......................
Tarifs spéciaux
24 NOVEMBRE : Des coupettes sous la coupole
12h-16h / brunch et mises en voix 16 € (hors boissons)
14h-16h / mises en voix 5€/3€/entrée libre avec la Carte TO

30 NOVEMBRE : entrée libre sur réservation

En savoir plus...

Europe connexion 歐洲聯結

d’Alexandra Badea

du 13 janvier au 4 février 2017

1h05
COUPOLE
Tarif A (22€ - 6€)

traduction en mandarin Ling-chih Chow

mise en scène Matthieu Roy

avec Brice Carrois, Johanna Silberstein, Chih Wei Tseng, Wei-Lien Wang et Shih-Chun Wang

scénographie Gaspard Pinta assisté de Hao-Chieh Kao

espaces sonores Mathilde Billaud

assistée de Damien Pecourt

lumière Manuel Desfeux

costumes Noémie Edel

assistée de Anaé Barthélemy

assistante à la mise en scène Victoria Duhamel

stagiaire assistante Adélaïde Poulard

régie générale Christian Rousseau

recherche et développement Alban Guillemot

Tu aurais pu mettre ton intelligence dans des causes plus nobles, tu aurais pu faire de la recherche, tu aurais pu écrire des bouquins, tu aurais pu éclairer le monde, mais tout ça ne t'aurait pas donné tout ce pouvoir. Tu veux conduire. Tu veux conduire le monde par procuration. Tu aimes être le cerveau pervers de la machine qui tourne. Ce n'est pas que l'argent, c'est la soif de puissance. Tu veux être dans la loge des plus grands.

Alexandra Badea
in Europe Connexion

.......................

Cette parole intérieure que nous fait entendre Alexandra Badea est celle d’un homme - prêt à tout pour satisfaire son ambition personnelle. Si nous ne connaissons pas son prénom, nous savons que cet homme occupe aujourd’hui un poste important dans la société européenne : lobbyiste. Après avoir été assistant parlementaire auprès d’une députée « Commission Environnement santé publique et sécurité alimentaire », cet énarque change de camp et intègre l’un des plus gros lobbies de ce marché juteux, parce qu’il a réussi à bloqué une loi qui ne leur était pas favorable. Notre homme n’aura plus le choix de faire machine arrière, il fait désormais partie intégrante d’un système qu’il doit servir de son mieux pour les intérêts de son entreprise, quitte à mettre en danger la vie d’autrui, sa propre santé mentale et sa vie familiale.

En partant d’un fait réel de notre société - les lobbys et leur poids dans les décisions prises au Parlement européen - cette auteure nous propose une expérience théâtrale forte : dix séquences s’enchaînent où la voix intérieure de cet homme semble nous prendre à parti, sous la forme du pronom « tu ». La force dramatique de l’œuvre d’Alexandra Badea réside dans cet art de placer le spectateur au cœur du système dans lequel il évolue afin d’en déceler tous les rouages, les enjeux et les perversités. Ce texte s’adresse de manière directe à chacun d’entre nous et résonne intimement avec la pression ressentie au sein de l’entreprise dans un monde globalisé où les décisions prises à un endroit du globe ont des répercussions concrètes à l’autre bout de la chaîne.

.......................

Dispositif immersif pour une distribution franco-taïwanaise

« Dans la continuité du travail engagé avec l’ensemble artistique de la Cie du Veilleur depuis 2008, je souhaite développer un dispositif immersif qui placera les spectateurs au cœur de l’intrigue. Equipés d’un casque audio, ils seront invités à véritablement entrer dans la peau du personnage. Les recherches engagées sur L’amour conjugal d’Alberto Moravia et Un doux reniement de Christophe Pellet, m’incite à creuser ce sillon d’expérimentation où chaque spectateur se retrouve personnellement impliqué dans la représentation. Soit parce qu’il a le sentiment d’agir, de parler et de se mouvoir à la place du personnage ou encore parce qu’il a l’espace pour que son imaginaire se déploie à l’écoute du texte de la pièce qui lui est susurré au creux de l’oreille. »

Matthieu Roy, novembre 2015.

Production Les Tréteaux de France, Centre Dramatique National / Cie du Veilleur / The Party Theater Group

Coproduction et résidences Taipei Arts Festival, Théâtre du Nord-CDN Lille/Tourcoing/Nord-Pas-de-Calais, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines-Scène Nationale, Théâtre Jean Lurçat-Scène Nationale d’Aubusson, Théâtre Ouvert-Centre National des Dramaturgies Contemporaines

Avec le soutien de l’Institut Français, de l'ONDA, de la Région Nouvelle-Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, du bureau français à Taïwan du Centre Culturel de Taïwan à Paris, l’Université de Poitiers/Maison des étudiants, Service culturel de l’Université et de la DRAC Nouvelle-Aquitaine

.....

La Cie du Veilleur est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication [DRAC Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes], la Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, le Département de la Vienne et la Ville de Poitiers. 

Matthieu Roy est membre du collectif artistique du Théâtre du Nord-CDN Lille Tourcoing Nord-Pas-de-Calais et artiste associé à la Scène nationale de Saint-Quentin en Yvelines, et artiste associé de la Scène Nationale d’Aubusson.

 

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté

   



Liens




Europe connexion © Christophe Raynaud de Lage

Europe connexion © Christophe Raynaud de Lage

Europe connexion © Christophe Raynaud de Lage

Europe connexion © Christophe Raynaud de Lage

Europe connexion©Chien-Che Tang

Europe connexion©Chien-Che Tang

Europe connexion©Chien-Che Tang

Europe connexion©Chien-Che Tang

Europe connexion©Chien-Che Tang

Europe connexion©Chien-Che Tang

Europe connexion©Chien-Che Tang

Europe connexion©Chien-Che Tang