En public

HORS LES MURS

en mars tous à la MC93-Bobigny

du 5 au 29 mars 2020

Théâtre Ouvert va inaugurer une nouvelle page de son histoire en déménageant à la rentrée prochaine au 159 avenue Gambetta, dans le 20ème arrondissement de Paris. C’est dans ce nouvel écrin qu’il déploiera sa vocation toujours renouvelée de théâtre d’art et essai en prise avec son territoire et en résonnance avec les voix du monde. Dans l’intervalle, son équipe répond joyeusement à l’invitation de la MC93 de vous proposer un florilège de nouvelles écritures scéniques pendant tout le mois de mars.

En savoir plus...

SPECTACLE / CRÉATION

L’Araignée

de Charlotte Lagrange

jeudi 5, vendredi 6, samedi 7 mars

Peut-être que les araignées sont capables de faire semblant de mourir devant un danger imminent ?
Si seulement je pouvais faire ça de temps en temps me mettre en pause.


Dans le cadre de

En savoir plus...

SPECTACLE

S-E-U-L-E ?

d'’après "Seule" de Daniel Foucard
© Emmanuel Valette

© Emmanuel Valette

mercredi 11 et jeudi 12 mars

Une jeune femme se réveille seule sur une lande déserte. Elle a oublié son identité, ne sait pas où elle se trouve, ne se souvient de rien. Pour retrouver son chemin et son identité perdue, elle harangue, nous interpelle, imagine, reconstitue, attaque, fouille sa mémoire, échafaude des hypothèses, parle du monde, et parle de nous qui la regardons.

Seule en scène, la comédienne Sephora Pondi nous livre une variation contemporaine et féminine de la figure de Robinson Crusoë.


Dans le cadre de

En savoir plus...

SPECTACLE

Mont Vérité

de Pascal Rambert
Mont vérité © Jean-Louis Fernandez

Mont vérité © Jean-Louis Fernandez

Douze jeunes artistes issus de l’école du Théâtre National de Strasbourg, ainsi que l’équipe artistique et technique, s'engagent avec force dans ce banquet dionysiaque que Pascal Rambert a écrit pour eux. Un hymne à la jeunesse, à la liberté et à l'amour qui se joue, se danse et se chante au pied du Monte Verità.


Dans le cadre de

En savoir plus...

SPECTACLE / CRÉATION

Paradis

de Sonia Chiambretto
© Matthew Henry from Burst

© Matthew Henry from Burst

mardi 17 et mercredi 18 mars

Tout a commencé en bas de chez moi à Manosque. La ville accueillait le temps d’un week-end la crème des romanciers à succès. Des micros avaient été installés sur chaque place pour des lectures publiques, ou des entretiens. En marchant, je suis tombée sur un garçon syrien qui voulait prendre la parole. Il ne parlait ni français, ni anglais. Il voulait parler dans un micro. Il préparait sur son ordinateur ce qu’il voulait dire. Il arrivait de Syrie et c’était un moment de grand KO. Évidemment il n’a jamais eu le micro. Il ne comprenait pas pourquoi, et moi non plus.


Dans le cadre de

En savoir plus...

Lecture-performance

Les Acteurs français Portrait n°1: l’acteur fragile

Texte et conception Mohamed El Khatib

jeudi 19 mars à 19h30

À la suite d’une performance créée en 2018 avec le cinéaste Alain Cavalier, l’auteur Mohamed El Khatib a voulu revenir sur un des thèmes évoqués au long de leurs échanges : la tendresse et la distance qu’ils cultivent à l’égard des acteurs. Après s’être débarrassés d’eux dans leur pratique quotidienne de documentaristes, Alain Cavalier et Mohamed El Khatib y sont revenus parfois, par coquetterie, le plus souvent par amitié, mais toujours avec la plus grande prudence.


Dans le cadre de

En savoir plus...

SPECTACLE

Love is in the Hair

de Laëtitia Ajanohun
Love is in the Hair © Christophe Raynaud de Lage

Love is in the Hair © Christophe Raynaud de Lage

du 20 au 29 mars 2020

Défrisé, lissé, tissé, perruqué... Le cheveu crépu, serait-il la métaphore de l'identité malmenée? Ce spectacle fait entendre les préoccupations et les désirs d'une génération afropéenne décomplexée.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

Passé - je ne sais où, qui revient

de Lazare

21 mars à 20h30

Le 8 mai 1945, deux faits mineurs survenus à Sétif et à Guelma déclenchent le plus grand massacre de l’histoire de France contemporaine, en temps de paix : au moins 20 000 et probablement 30 000 algériens sont tués par des européens.

La Mère raconte cette douleur sans nom. Elle habite le lieu du souvenir.

C’est le centre rayonnant de la mémoire. Elle est en relation avec le monde invisible. L’absence de son père, tué à une manifestation, est devenue une rêverie de l’éternité.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

Fanny

de Rebecca Deraspe

dimanche 22 mars à 16h

C’est une histoire banale, en apparence. Fanny vient tout juste d’avoir 55 ans. Elle vit avec son conjoint Dorian une magnifique et inaltérable histoire d’amour. Ils sont heureux. Véritablement heureux. Le couple, qui habite dans une maison assez confortable et un peu trop grande pour eux, décide d’accueillir une locataire pour occuper une chambre inhabitée. Ils ne le font pas pour l’argent, mais pour faire du mouvement dans leur vie un peu trop stable. Ils se sentent peut-être injustement heureux.  Ils voudraient être utiles.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

La mer est ma nation

de Hala Moughanie

jeudi 26 mars à 20h

Un homme et sa femme vivent dans une ville que les déchets ont envahie. Arrivent deux femmes, des étrangères fuyant un pays en guerre, que les habitants imaginent mettre à distance en improvisant une frontière incongrue. La rencontre entre les individus offre l’opportunité de penser le positionnement de chacun vis-à-vis de tous et de négocier alliances et désaccords afin de recomposer une société dont l’équilibre interne se révèle singulier.


Dans le cadre de

En savoir plus...

MISE EN VOIX

Ça raconte Sarah

de Pauline Delabroy-Allard
© Pia Ribstein

© Pia Ribstein

vendredi 27 mars 20h

L’histoire d’une passion amoureuse, le récit à la première personne d’un amour fou et dévorant entre deux femmes.


Dans le cadre de

En savoir plus...

Poèmes et chants

Poésie Pays

de Guy Régis Junior

samedi 28 mars 15h30

Dans une atmosphère chaleureuse et propice aux échanges avec le public, des auteurs partagent leur poésie en toute simplicité. Il s’agit de retrouver l’ambiance des soirées organisées fréquemment à Port-au-Prince où chacun vient transmettre les textes de ses auteurs préférés. Mais loin de rester extérieurs, les spectateurs se joignent à cette fête de la langue pour donner à entendre leurs propres textes ou leurs poèmes préférés, dans un grand banquet de mots.


Dans le cadre de

En savoir plus...

Des cow-boys, de Sandrine Roche

18 - 23 mai 2015

1h50
COUPOLE
Tarif B (12€ - 6€)

de et par Sandrine Roche

Avec Pedro Cabanas, Pierre-Félix Gravière, Conchita Paz, Sandrine Roche
et le musicien Fred Costa

lundi à 20h
mardi à 19h
du mercredi au vendredi à 20h
samedi à 16h

à partir de 16 ans 

durée 1h50

Des cow-boys s’amuse à transposer dans notre société les codes du western : violence, domination et alliances tournantes. Une bande d’enfants, un groupe d’adolescents et un quatuor d’adultes jouent à cette loi du plus fort. Un texte explosif sur les rapports de pouvoir aujourd’hui.

L’envie de travailler sur Des cow-boys est née de la série de règlements de compte marseillais dont j’ai été le témoin médiatique en 2012. J’écoutais ce qui se passait, lisait les comptes-rendus de la presse…

Un western s’est rapidement imposé ; un espace où le plus fort fait la loi ; où la loi dépend de l’argent : où l’argent créé le monde… J’ai ensuite beaucoup voyagé, sur le territoire français, dans les campagnes et dans les villes, puis plus loin. J’ai observé les corps, les attitudes, les regards;  j’ai étudié avec soin le vocabulaire en fonction des espaces, des âges, des contextes … Je me suis intéressée de très près à ce que représentait l’inconnu, l’autre, l’ailleurs, l’étranger. A ce que représentait notre vivre ensemble.

Et j’ai décidé de travailler sur le contenu du texte d’abord en regardant et en écoutant des gens. En discutant ensemble de notre « être ou ne pas être » cow-boys.
J’ai ainsi mis en place pendant deux ans des espaces de travail, de réflexions et de rencontres avec des publics divers; autant de matériaux à partir desquels écrire mon texte. Un projet très ludique, qui consistait d’abord tout simplement à jouer aux cow-boys et aux indiens, puis à s’amuser peu à peu à transposer accessoires et situations dans notre quotidien, nos vies. Nous avons proposé trois créations de plateau, soit quatre possibilités d’exprimer ce que le mot cow-boy signifiait aujourd’hui pour un groupe d’adultes, d’enfants et des adolescents.

Nous avons beaucoup parlé de la société, de l’actualité, de l’avenir. Nous avons évoqué nos rêves, nos grandes peurs. Ensemble, nous avons essayé de déterminer où se trouvait l’ouest, qui étaient les indiens, ce que voulait dire conquérir… Je suis partie en résidence d’écriture avec toute cette matière. Des cow-boys s’inscrit dans une série de pièces consacrées à la jeunesse et ses préoccupations. Elle fait suite à Neuf petites filles en 2011, et Ravie, adaptation très libre de la chèvre de Mr Seguin en 2012.

Ce sont des pièces au sein lesquelles j’essaie de décortiquer l'évolution de l'individu de l’enfance jusqu'à l'âge adulte ; des pièces qui me permettent de « zoomer » sur l’individu dans son passage de l'enfance à la maturité. Qui me permettent de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons.

Sandrine Roche

 

EXTRAIT

« Il dit alors comment ça se passe ? T’es un marrant toi. La ligne de son cou. Je ne vois pas. La ligne de son cou. Il dit t’as pas de nom ? Tu viens de nulle part ? Ben on va te trouver une race et un nom si t’en as pas. On va choisir pour toi. Fais voir ta gueule. Ca se fond. Avec le torse. La tête. A quoi tu ressembles ? T’es un marrant toi, tu ressembles à rien. Il dit Marrant, c’est bien. On enlève le T et on prononce le N. Ca fait exotique. T’es exotique, Maran. Ca te plait Maran ? Ca te va bien. Il n’a pas de lignes. Tout est large. En bloc. Sans lignes. Avec un nom, c’est mieux. Il dit avec un nom, tu t’en sors. Alors tu es content ? Moi, je suis content. Elle a des lignes franches. Des courbes franches. Tout le monde est content. Il parle. Elle s’occupe. On va faire quelque chose de toi, Maran. Il travaille. Elle s’occupe. On va faire quelque chose de toi. Tu vas voir. Elle gère. Les occupations. Bouche fermée. Sourire fermé. »

Le texte est édité par les éditions Théâtrales 

Remerciements à Marik Renner (assistante à la mise en scène) et Paola Piccolo (intervenante corps)

Production Théâtre Ouvert, Association Perspective Nevski*
Coproduction Théâtre de la Paillette - Rennes
avec le soutien de la Région Ile-de-France dans le cadre de l'EPAT 

Texte écrit en résidence à la Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon et édité par les Editions Théâtrales

Une mise en voix de ce texte a été présentée à Théâtre Ouvert dans le cadre de FTO#1 le 20 novembre 2014.



Liens




Invasion Revue 1944 © CR de Basse-Normandie / Archives Nationales du Canada

Invasion Revue 1944 © CR de Basse-Normandie / Archives Nationales du Canada

© Ronny Jacques, Calgary Stampede, 1940  

© Ronny Jacques, Calgary Stampede, 1940  

Des Cow-boys - FTO#1 © Christophe Raynaud de Lage

Des Cow-boys - FTO#1 © Christophe Raynaud de Lage

Des Cow-boys - FTO#1 © Christophe Raynaud de Lage

Des Cow-boys - FTO#1 © Christophe Raynaud de Lage

Biographie

Sandrine Roche

Sandrine Roche © Isabelle Planche

Sandrine Roche © Isabelle Planche

Auteure, comédienne, metteure en scène, elle étudie les sciences politiques en France puis en Italie, avant de devenir chargée de production en théâtre et en danse.

Lire la suite...

Biographie

Pedro Cabanas

Pedro Cabanas -® Isabelle Planche  - DR. association Perspective Nevski

Pedro Cabanas -® Isabelle Planche - DR. association Perspective Nevski

Né en Espagne, diplomé du Conservatoire Royal de Mons (1er prix), il poursuit sa formation au Conservatoire Royal de Liége.

Lire la suite...

Biographie

Conchita Paz

Conchita Paz -® Isabelle Planche  - DR. Association Perspective Nevski

Conchita Paz -® Isabelle Planche - DR. Association Perspective Nevski

Actrice d’origine espagnole, née en Suisse, elle vit depuis plus de 10 ans en Belgique.

Lire la suite...

Biographie

Fred Costa

Fred Costa -® Thomas Ungravity - DR. association Perspective Nevski

Fred Costa -® Thomas Ungravity - DR. association Perspective Nevski

Formé aux Beaux Arts puis à l’École Nationale Supérieure des Arts décoratifs de Paris, Fred Costa choisit la musique et commence à jouer du saxophone à l’âge de 24 ans.

Lire la suite...