En public

BALADO EN ECOUTE

Épisode # 2

Capitalisme Vertueux

Extrait

Grégoire : j’insère ma carte dans le distributeur, je tape mon code et retire trois-cent cinquante euros, pour payer ma brioche

Éric : J’ai acheté plein de livres que j’ai pas lu parce que depuis plusieurs mois j’arrive pas à lire. (…) J’ai acheté plusieurs paires de boucles d’oreilles. (…) J’ai acheté un cadre vitré pour protéger mon affiche du film Paris Is Burning…


Dans le cadre de

En savoir plus...

BALADO EN ECOUTE

Épisode # 3

Contrainte Libératrice

Extrait

Antoinette : Et au fait ; pas besoin de le faire en douceur
Si c’est obligé qu’on en bave, alors je t’en prie ;
Fais rôtir qui tu veux, la vie

Anne-Marie : Et un jour gris comme un autre c’est arrivé,
comme une foudre invisible et silencieuse.
Clac


Dans le cadre de

En savoir plus...

BALADO EN ECOUTE

Épisode # 5

Imbécile Heureux

Extrait

Astrid : Quand mon petit frère Sacha est parti sur la Lune
Je me suis dit qu’il était encore trop petit pour aller s’occuper de la Lune

Maxime : J’ai voyagé en apnée de mon appartement jusqu’à toi
Retenu mon souffle, fermé les yeux

 

 


Dans le cadre de

En savoir plus...

BALADO EN ECOUTE

Épisode # 10

Rire Glacial

Extrait

Julie : Contrairement à ce que l’on croit
le rire n’exprime pas la joie
mais le rire rend joyeux.

Gabrielle : c’est un système d’entraînement
basé exactement sur le même modèle
que le concept d’ambition dans l’existence humaine.


Dans le cadre de

En savoir plus...

Babel, de Letizia Russo

Samedi 4 avril 2015 à 18h

50 min
COUPOLE
Tarif C (5€ - 3€ - entrée libre avec La Carte TO)

traduction de Maria Cristina Mastrangeli et Sabine Mallet
mise en voix de et par Mathieu Montanier et Isabelle Mouchard

L’Arche éditeur est agent de ce texte

 

Un futur indéfini. Une oppressante métropole chaotique. Dans cette société discriminatoire, un organisme légiférant unique met à la marge les estropiés, les « Inférieurs » enfermés dans leur « quadrant ».

Phalène, un homme d’environ trente-cinq ans, vit au 538ème étage du Babel, l’immeuble le plus haut. Il a acheté une danseuse manchote de vingt-cinq ans, nommée P’titebouche. Ils se débattent dans ce monde où l’ultralibéralisme a gagné depuis longtemps, où toute relation humaine est monnayable et où le sentiment d’amour se traduit uniquement dans le désir d’acheter l’autre.

Car Babel est avant tout une histoire d’amour. Un amour impossible, que l’on ne sait même plus nommer. Dans ce monde où la politique et sa capacité à administrer l’utilité publique ont définitivement disparu, la mort dans le paradis artificiel est la seule possibilité pour aimer, et demeurer libre.

Maria-Cristina Mastrangeli



Liens




Biographie

Mathieu Montanier

Mathieu Montanier © DR

Mathieu Montanier © DR

Après sa formation à l’École de la Comédie de Saint-Etienne, Mathieu Montanier a travaillé comme comédien, depuis 2000, avec, entre autres, Anatoli Vassiliev (Les Trois Sœurs, en 

Lire la suite...

Biographie

Isabelle Mouchard

© DR

© DR

Isabelle Mouchard a travaillé comme comédienne avec Hubert Colas (Gratte-Ciel, de Sonia Chiambretto, Face au Mur, de Martin Crimp, Hamlet, de Shakespeare, et Stop ou

Lire la suite...